Actualité Coup de gueule

L’héritage malmené au nom des tendances du marché

Teaser Ford Puma crossover hybride
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

La vague SUV emporte tout sur son passage, y compris le bon sens des clients comme des constructeurs. La digue WLTP devait pourtant marquer un frein dans ce tsunami de véhicules carrossés pour barouder sur le bitume urbain, pourtant les plannings produits continuent à vomir du SUV décliné à toutes les sauces (pour le meilleur mais aussi pour le pire).

Tellement tendance que le 1er avril nous a servi son lot de fake news autour d’hypothétiques SUV farfelus, il y en a d’ailleurs un qui a failli m’avoir avec son poisson d’avril sur la Subaru BRZ devenant un SUV.

Poisson d'avril subaru brz suv

Il faut dire qu’un autre constructeur venait de nous faire le même coup le même jour, sauf que le reveal devant un parterre de journalistes et de concessionnaires ne laissait aucun doute sur la réalité du projet. C’est Ford qui m’a brisé le coeur il y a deux jours de cela en transformant un petit coupé sympa en un crossover (probablement insipide).

Le retour de la Ford Puma … enfin pas vraiment

Tout le monde n’a pas été sensible à son charme, mais normalement vous vous souvenez tous de la Ford Puma, petit coupé au look atypique qui a œuvré entre 1997 et 2002.

Ford_Puma 1
Sunnychan [CC BY-SA 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)]

Moi c’était une des voitures que j’aimais beaucoup au début des années 2000, j’ai même failli m’en prendre une pour remplacer ma Clio (même si mon rêve était plutôt tourné vers l’audi TT, le Graal de l’époque, que j’ai pris plus tard). Elle s’opposait à l’Opel Tigra, c’était la mode des félins mais comme dans la réalité, les félins sont des espèces en voie d’extinction et ce fut le cas de ces deux modèles probablement sacrifiés au nom de la rentabilité.

Maintenant que vous vous remémorez les souvenirs et blagues autour de ce petit coupé de Ford, il est temps de vous dire qu’en plus d’avoir été sacrifié au début des années 2000, son héritage est maintenant piétiné sans ménagement (pour ne pas user de mots plus vulgaires).

Profitant de son événement #GoElectric à Amsterdam, la marque, en plus de présenter sa stratégie d’électrification de sa gamme, a dévoilé le nouveau Ford Kuga (et ses 3 motorisations hybrides) et le Ford Explorer (plug-in hybride également). Mais ce qui a sûrement le plus agité le web, c’est le teaser d’un nouveau crossover hybride qui intégrera le catalogue en fin d’année : la Ford Puma.

Teaser Ford Puma crossover hybride

Et là c’est le drame, comment un mignon petit coupé un peu fun des années 2000 peut devenir une énième déclinaison de SUV en 2019 (une sorte de fiesta surélevée). Mais surtout pourquoi ? Pourquoi avoir réutilisé ce nom pour “ça” ? Il faut croire que trouver un nouveau nom de produit était trop compliqué, alors un peu comme chez Citroën on recycle les noms des gammes passées pour les cuisiner à la sauce SUV (C3 > C3 Aircross).

Mais le pire est sûrement à venir, car les annonces autour de modèles électrifiés ne s’arrêtent pas à ce recyclage du Puma, puisque le constructeur américain dévoile le sacrilège à mon avis ultime (même s’il faut attendre de voir le résultat final) :

un SUV performance 100% électrique, inspiré de la Mustang, avec une autonomie de 600 km (WLTP) sera commercialisé en 2020 (…)

Communiqué de presse Ford
mustang suv electrique

Si le coup du SUV 100% électrique inspiré de la Mustang n’est pas vraiment une nouveauté, puisque Ford en avait déjà parlé dès le mois de Septembre 2018, additionné à l’annonce du crossover Puma, cela fait mal à mon petit coeur de passionnée.

A se demander s’il y a encore un pilote dans l’avion Ford …

La SUVétisation pandémique fera-t-elle d’autres victimes ?

Alors que l’on attend fébrilement que Ferrari présente son SUV, on se rend compte que l’on s’est finalement résigné à ce genre d’annonces. Après Porsche, Lamborghini, Bentley, Maserati, Rolls Royce et Aston Martin, plus rien ne devrait nous surprendre. Pour survivre et continuer à pouvoir vendre du rêve, les marques de luxe ont fermé les yeux sur leur héritage et leur ADN pour un peu de cash facile (comme les “influenceurs” sur instagram… oui elle était facile celle-là)

lamborghini urus - geneve 2018

Une Alpine SUV ? Une Lotus SUV ou une Bugatti SUV ? C’est probablement ce qui risque de nous attendre, à moins que la raison ne reprenne le pas sur cette folie. Alors que l’on se demande si le cycle SUV va encore pouvoir perdurer, vu que les premières esquisses d’un ralentissement semblent se faire ressentir. Le doute m’envahi, le marché est-il vraiment prêt à abandonner ces parpaings sur roue maintenant que pour contourner WLTP, ils vont tous s’électrifier ? (ou l’art cacher la poussière sous le tapis)

Si certaines évolutions de modèles nous ont parfois provoqué pas mal d’indignation, à cause de changements de look ou de philosophie trop tranchés : par exemple la Mustang dans certaines de ses phases des années 80-90 (Mustang III et IV) ou la Honda Civic.

Passer d’un petit coupé à un SUV pour le même nom de modèle, c’est me semble-t-il du jamais vu ! Il y a bien la Maserati Ghibli dont le nom est passé d’un coupé 2 portes à une berline, il y a bien aussi de drôles de mélange des genre du côté de Mercedes / AMG (même si la Classe A y a gagné au change entre la version monospace et l’actuelle), mais quand même je dois dire que Ford n’y est pas allé avec le dos de la cuillère.

RIP petite Puma …

p.s : je cherchais d’autres modèles dont le nom a fait le grand écart entre deux philosophies de véhicule, alors si vous en avez qui vous viennent en tête, n’hésitez pas à les laisser en commentaire 😉

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Avoir des chromosomes XX n'empêche pas d'apprécier les voitures et les belles mécaniques, bien au contraire. Je pense même que cela permet d'apporter un regard différent sur le secteur automobile, sans pour autant devoir se limiter à commenter la palette des couleurs des citadines.

J'ai grandi baignée dans l'univers automobile, je me suis fait plaisir avec des sportives raisonnables, j'ai passé des heures voire des week-ends au sein de clubs automobiles. Depuis maintenant plus de 7 ans, j'édite seule le site Miss280ch. Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois, mais toujours avec humour et honnêteté.

Basée en Alsace, je profite de l'Autobahn illimité pour taquiner les VMax des voitures ou des Vosges pour tester les châssis ... ce terrain de jeu est parfait.

4 commentaires

  • Pour ma part c’est les évolutions sur la nouvelle mini qui m’agacent assez.
    Passons sur l’embonpoint des mini de BMW, mais quand on voit un suv siglé “Cooper SD” je ne vois pas le rapport à la petite clubman des années 70 !
    Et la mini 4 portes…

  • On peut aussi citer la petite citadine DS3 se transformant en un dégueulasse et infâme DS3 CrossBack.
    Mais n’oublions pas : La mode se démode, le style jamais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.