Pub & Marketing

[Greenwashing] Quand les pubs pour la lessive parlent bagnoles

pub ariel lessive greenwashing

Si à une époque, on voyait une voiture dans une réclame pour de la lessive, c’était souvent pour illustrer son pouvoir détachant, même sur des vêtements tachés de cambouis. En 2021, l’époque a changé et c’est pour accompagner des allégations écologiques que la voiture s’invite dans ce genre de pub.

Vous ne voyez pas le lien entre votre lessive et les voitures, c’est normal, je vous rassure. Il m’a fallu aussi quelques visionnages de cette pub pour comprendre le cheminement de la réflexion des créatifs.

Il est bien loin le temps de la pub Vedettte avec la mère Denis qui lave son linge au lavoir.

Maintenant, si on voit une publicité pour de la lessive, c’est parce qu’elle lave toujours mieux que l’autre. Alors histoire de donner un peu plus de consistance au message publicitaire, le marketing a ajouté d’autres valeurs à transmettre qui dépassent la simple notion de propreté. Il y a donc souvent des allégations qui touchent à la protection de la famille (“placer vos capsules hors de la portée des enfants”), à la santé (“la lessive qui élimine les virus et bactéries à plus basse température”), mais il y a aussi maintenant de plus en plus d’allégations écologiques.

Voilà comment on en arrive à une publicité pour de la lessive qui nous dit sur nos écrans de télé :

Et si nous lavions tous plus froid en Europe, nous éliminerions l’équivalent CO2 de 2 millions de voiture

Publicité Ariels Pods 2021

Sur son site, la marque indique ceci : “Si toute l’Europe s’engageait à laver plus froid, nous pourrions économiser jusqu’à 3 600 000 tonnes de CO2 par an. Cela représente l’équivalent de 2 millions de voitures en moins sur nos routes !” Sans toutefois mentionner une étude précise .

Bah voilà merci Ariel, il n’y a plus qu’à dire à la Commission européenne que l’on n’a plus besoin de tous passer à l’électrique, et que les ZFE sont superflues, il suffit juste de laver notre linge à 30° au lieu de 40°.

On rigole bien sûr, car l’équivalent de 2 millions, même si ce n’est pas neutre, ce n’est pas suffisant pour autant pour des mesures en faveur du climat et du réchauffement climatique. Par contre, il y a quelque chose qui m’a largement interpellé dans cette pub, c’est l’illustration qui accompagne ce message, on voit à gauche de l’écran des voitures dans des bouchons dans une ambiance grise et polluée et à droite de l’écran plein de gens sur des vélos dans une ambiance vive…

pub ariel lessive greenwashing

Je ne sais pas si le budget a été coupé ou s’ils manquaient d’inspiration, mais même si l’on comprend vaguement l’intention, cela n’a juste rien à voir avec le message initial. À la rigueur si ça avait été une équation du type “lessive à 30°” + “vélo” = “sauver la banquise”, cela aurait plus de sens.

Bref, la bagnole a bon dos, et quand on veut faire du greenwashing, c’est la cible idéale non ? C’est tout ce que je retiens de cette publicité au final.

A propos de l'auteur

Raphaelle

Avoir des chromosomes XX n'empêche pas d'apprécier les voitures et les belles mécaniques, bien au contraire. Je pense même que cela permet d'apporter un regard différent sur le secteur automobile, sans pour autant devoir se limiter à commenter la palette des couleurs des citadines.

J'ai grandi baignée dans l'univers automobile, je me suis fait plaisir avec des sportives raisonnables, j'ai passé des heures voire des week-ends au sein de clubs automobiles. Depuis maintenant plus de 7 ans, j'édite seule le site Miss280ch. Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois, mais toujours avec humour et honnêteté.

Basée en Alsace, je profite de l'Autobahn illimité pour taquiner les VMax des voitures ou des Vosges pour tester les châssis ... ce terrain de jeu est parfait.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.