Actualité

GR 86 : Toyota continue à narguer les généralistes qui sacrifient leurs sportives

nouvelle toyota gr86
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Enfin, c’est en tout cas comme ça que j’analyse l’annonce du retour de la GT 86 sous le nom de GR 86, officialisée le 5 avril par la marque. A croire que GR Supra et GR Yaris n’étaient déjà pas suffisantes pour démoraliser les généralistes concurrents qui avaient par le passé une jolie gamme de sportives à offrir à leurs clients.

Non, Toyota au travers de sa branche Gazoo Racing vient remuer le couteau dans la plaie une fois de plus, qu’ils sont vilains… Mais qu’est-ce qu’on les aime pour ça !

Les sportives : cette espèce en voie d’extinction à cause de la méchante fée CO2

En France, elles sont parfois sacrifiées à cause de notre barème de Malus, qui rend ridicule d’avoir de 30 à 90 % du prix d’achat à verser en plus en taxes. On pense ainsi à la gamme Renault Sport, aux badges GTI chez Peugeot, mais la liste est longue. Dans le cas de l’ancienne GT 86, avec des émissions de CO2 de 196 g/km, le malus 2021 serait de 12 552 €, soit près d’un tiers du prix du modèle à rajouter en taxes. Espérons que la nouvelle génération fasse mieux.

A une plus large échelle, ce sont généralement les objectifs CAFE (Corporate Average Fuel Economy) visant à abaisser les émissions CO2 pour le constructeur entier, qui ont profondément impacté les catalogues des marques au rayon des sportives (à l’exception des premium allemand, encore que …). C’est d’ailleurs à ce niveau-là que Toyota peut se permettre d’avoir quelques véhicules “polluants” dans un volume de ventes à majorité immatriculé en hybride, Toyota est dans les clous pour les objectifs CAFE.

nouvelle toyota gr86

Reste que l’on peut quand même se réjouir de voir une 3ème sportive au catalogue du constructeur japonais. Même si l’on peut se demander à quelle sauce malus elle sera mangée !

GR 86 : une GT 86 améliorée ou une Subaru BRZ ou un peu des deux ?

Premier constat, la GR 86 ressemble à l’ancienne GT 86, pas de grosse évolution de son look, l’esprit reste le même. Un avantage car cette bagnole était sympa ainsi, malgré un style discret, mais en même temps, un défaut car elle manque toujours d’un peu d’audace pour vraiment faire parler d’elle. Elle est, comme la génération précédente, un développement conjoint avec Subaru, même si la BRZ a toujours été assez confidentielle chez nous. La GR 86 devrait elle aussi rester un véhicule à petit volume de ventes.

nouvelle toyota gr86 vs subaru brz

La Toyota GT 86 était mon tout premier essai invitée par un constructeur pour Miss280ch, en plus sur piste, je lui garde donc toujours une petite place spéciale dans mon coeur, surtout que cette GT 86 était une jolie découverte. Mais alors, qu’est-ce qui change plus concrètement ?

Pas ses dimensions, la GR 86 conserve les mêmes mensurations que son ancêtre. Par contre, certains éléments de la carrosserie sont passés en aluminium pour lui faire gagner quelques kilos, rattrapés hélas ailleurs par le moteur ou la technologie embarquée (à voir). Par contre son centre de gravité bas, est d’autant plus à l’ordre du jour avec ces évolutions. Elle devrait rester le Coupé 4 places le plus léger de sa catégorie avec 1270 kg sur la balance (poids un peu plus élevé que GT 86).

nouvelle toyota gr86

Les homologations sont toujours en cours pour l’Europe, mais si l’on se fie aux spécifications publiées au Japon, la Toyota GR 86 s’annonce avec un 4 cylindres à plat de 2.4 l pour 235 ch et 250 Nm de couple. Pour rappel, l’ancienne était équipée d’un 2.0 L de 200 ch et 205 Nm de couple.

nouvelle toyota gr86 moteur

Si on ajoute à ça quelques pièces aérodynamiques travaillées par la team Gazoo Racing au niveau des prises d’air, des bas de caisse, etc. Et une rigidité améliorée, cette GR 86 met l’eau à la bouche, et ce même en arrivant après la GR Supra et la GR Yaris.

4 places, Coupé, pas trop “show off”, rapport poids/puissance intéressant et pouvant facilement être utilisé en daily car fiable, des améliorations de son comportement et donc de ses anciens défauts (sur le papier en tout cas), et quelques améliorations à l’intérieur. On attend plus que le prix pour se réjouir complètement de cette annonce.

nouvelle toyota gr86 intérieur

Mais encore une fois, merci Toyota de nous permettre encore de rêver à des petites sportives “raisonnables”, et surtout qui ne soit pas un SUV ou un produit réservé aux autres marchés (je pense à la Nissan 400Z) !

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Avoir des chromosomes XX n'empêche pas d'apprécier les voitures et les belles mécaniques, bien au contraire. Je pense même que cela permet d'apporter un regard différent sur le secteur automobile, sans pour autant devoir se limiter à commenter la palette des couleurs des citadines.

J'ai grandi baignée dans l'univers automobile, je me suis fait plaisir avec des sportives raisonnables, j'ai passé des heures voire des week-ends au sein de clubs automobiles. Depuis maintenant plus de 7 ans, j'édite seule le site Miss280ch. Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois, mais toujours avec humour et honnêteté.

Basée en Alsace, je profite de l'Autobahn illimité pour taquiner les VMax des voitures ou des Vosges pour tester les châssis ... ce terrain de jeu est parfait.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.