Pub & Marketing

Pub VW T-ROC : un coup de coeur pour ce petit bélier intrépide

pub vw t-roc - born confident - bélier
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Aujourd’hui au programme, un article sur une publicité TV pour un modèle Volkswagen qui m’a d’abord intriguée puis séduite par son originalité. Cela faisait bien longtemps que je n’avais plus eu envie de commenter une pub, même s’il y en a quelques unes qui sortent un peu du lot.

Au moins, il y a moins de vidéos qui me font bondir dès leur premier passage, c’est déjà une bonne chose. Même si j’entends encore toujours quelques “sur-équipées” de manière épisodique, ce qui me donne toujours autant envie d’égorger des chatons en représailles, il y en a quand même moins dans l’ensemble. Et j’ai l’impression de moins voir passer des pubs prenant les clients automobiles pour des cons (même les pubs Renault sont au moins un peu originales avec leur thématique Star Wars), mais hélas c’est souvent cyclique et je m’attends au retour de ce genre de réclames sous peu.

Comme j’essaie également de ne pas râler en permanence, j’aime bien aussi distribuer des bons points pour ce qui sort un peu de l’ordinaire. Étrangement  (ou pas), c’est pour vendre du SUV compact que les publicitaires semblent se lâcher sur des créations visant un public plus jeune et tendance, et là dessus le groupe Volkswagen me semble le plus en forme avec d’abord la pub pour l’Audi Q2 #untaggable (il y a bien un an ou plus), puis un peu dans le même esprit celle pour le Seat Arona, et en ce début janvier, voici celle pour le VW T-Roc :

Mais pour autant Kia avec sa pub pour le Stonic se défend pas mal aussi…

Première chose qui m’a marqué avec cette pub pour le T-Roc, c’est d’abord le choix de la musique, qui a su capter mon attention très rapidement. “Are you gonna go my way” de Lenny Kravitz, c’est un morceau qui ne passe pas inaperçue (et ne laisse pas forcément insensible)… Surtout que comme souvent pendant les pubs, j’ai le nez rivé sur mon smartphone, donc c’est habituellement les premières notes qui vont (ou non) me faire lever la tête (et en ce moment celle de Toyota marche pas mal aussi pour d’autres raisons).

Quand elle est repassée (je n’ai pas eu à attendre bien longtemps) j’ai enfin pu voir toute la vidéo et j’ai trouvé l’idée du script très originale. Même si le message n’est pas forcément aussi clair qu’un “chérie prête moi ta 106” répété en boucle (souvenirs souvenirs)… elle touche à d’autres émotions et est vecteur d’un autre message, c’est donc plutôt bien joué.

On le trouve attachant ce petit bélier rebelle et intrépide, qui semble à la fois ingénieux et inarrêtable … enfin jusqu’à ce qu’il croise la route du VW T-Roc qu’il va d’abord jauger et presque adouber en le laissant passer (là où d’autres ont échoués). Bref une jolie petite histoire réalisée par Nick Gordon qui s’apprécie à la télé en cette rentrée des pubs…

Et en bonus voici le making of du film :

 

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

2 commentaires

    • En même temps c’est pour un SUV, rien de bien surprenant car depuis le départ c’est un peu l’argument de commercialisation de ces nouvelles carrosseries (vouloir être plus gros ou plus haut sur la route que le voisin) 😉

Laisser un commentaire