Coup de gueule

80 km/h : et si cette nouvelle taxation indirecte n’était pas la pire à venir ?

recule de 10km/h
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Que dire de plus sur le sujet qui n’ait été dit et répété par tous les médias automobiles (à l’exception des vendus au gouvernement et aux associations de sécurité “rentière”) ? J’adore écrire mes billets d’humeur, mais sur le coup j’ai préféré ne rien dire sur les 80 km/h depuis les premières annonces. Surprenant, non ?

Le fond et la forme …

Si les 80 km/h ne sont pas forcément une mauvaise chose sur certains axes dangereux (à cause de la vétusté des routes, d’un trafic plus qu’important sur certains tronçons, etc.), ne me jetez pas tout de suite les oeufs pourris… Je m’offusque comme beaucoup de l’aspect systématique du décret, alors que cela aurait pu décidé au niveau des collectivités territoriales qui connaissent bien mieux leur territoire. Même si cela aurait compliqué la tâche des conducteurs de savoir à quelle vitesse il peut rouler sur quel axe.

route campagne

Mais surtout ce qui passe mal, c’est la communication sur le sujet. Entre l’étude non rendue publique de l’expérimentation sur 3 tronçons tests et non validée par des résultats probants, les fausses données statistiques exploitées sur les médias et réseaux sociaux à propos des distances de freinage, la durée des trajets et/ou de la baisse de mortalité escomptée, la campagne de publicité de Marion et Romain  Grosjean, on est vraiment dans l’intox la plus totale. On nous a pris clairement pour des c*ns, mais ça ce n’est pas nouveau cela fait plusieurs décennies que nous l’endurons.

Pour autant je ne cautionne pas non plus les publications sur les comparaisons faites avec d’autres pays européens dont le Danemark (qui a remonté de 80 à 90 km/h ses limitations de vitesse) ou sur l’Allemagne et son 100 km/h sur voies secondaires. Pourquoi ? Tout simplement parce que si vous circulez un peu en Europe vous aurez remarqué que d’un pays à un autre l’état des infrastructures routières est très différent, mais aussi le trafic de poids lourds, l’état du parc automobile et la météo. Tous ces facteurs sont important à prendre en compte dans l’analyse des données.

Si j’adore rouler sur l’autobahn illimitée allemande à des vitesses plus que répréhensibles en France (220 / 250 et jusqu’à 300 km/h), je ne voudrais pas forcément que le principe s’exporte en France. Pourquoi ? Vous avez vu la gueule de notre parc automobile par rapport à ceux de nos camarades allemands ? Est-ce que j’ai vraiment besoin de faire un dessin ? Beaucoup d’entre vous ne circulent pas forcément en Allemagne (tous mes lecteurs ne sont pas alsaciens), mais je peux vous dire que ceux qui roulent fort sont ceux qui sont équipés de voitures dont les capacités le permettent (y compris pour le freinage). Pour les routes secondaires, c’est la même chose et quand les infrastructures ne le permettent pas la vitesse est limitée en dessous de 100 km/h.

Bref si le fond aurait pu être légitime, la forme rend la mesure complètement impopulaire et ça se comprend ! Notamment quand on ajoute à ça la privatisation des voitures radars qui débute et justement en ciblant les routes secondaires… bah tiens !

Rappel des nouvelles règles (et là où on peut encore rouler à 90 !!)

Comme beaucoup ne lisent que les titres des articles des médias plus traditionnels qui se résument à “toutes les routes secondaires à 80”, j’espère que certains liront le détail de mon article et apprendront peut-être les exceptions des tronçons demeurant à 90 km/h dont on parle beaucoup moins.

On roule depuis le début du mois de juillet 2018 à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central (on ne change rien s’il y a une glissière ou un muret de séparation)… jusque là normalement tout le monde a compris !
Restent à 90 km/h les voies de dépassement matérialisées au sol (non les pointillés ça ne compte pas) :

  • Cela s’applique aux 2×2 voies (en gros une route à 4 voies avec deux dans chaque sens de circulation) même si elles n’ont pas de séparateur central,
  • Mais aussi aux voies simples de dépassement (alternées) : 2 + 1 … sachant que dans ces cas là on roule à 90 km/h sur la voie double, mais à 80 km/h dans le sens inverse (voie simple)
route secondaire 80 ou 90 kmh

Ici un exemple de voie …. coté bus s’ouvre une voie de dépassement à 90 …et 80 km/h dans l’autre sens

En gros partout où il y a des zones de dépassement clairement identifiées par une voie dédiée, on peut encore doubler un camion / un camping car / un vieux ou autre qui se traîne à 70 ou 80 ! en les passants tranquillement à 90 km/h (pas 110 ou 130) sans risquer de perdre un point (ou plus).

J’en profite aussi pour rappeler que si les forces de l’ordre ont été briefées pour être plus pédagogue les premières semaines (cela ne va pas durer autant que les impôts) et bien sûr seulement si vous roulez à 90 (pas si vous roulez au dessus les petits malins), les radars fixes sont eux déjà à jour (même en l’absence d’un panneau 80), donc restez concentrés.

Le couac …

J’ai déjà fait tout un article concernant ma vision des chiffres de la mortalité routière, si vous le connaissez pas je vous invite à le consulter (lire l’article : “Mortalité routière et conséquences, et si on prenait un peu de recul“) donc je ne vais pas forcément revenir sur l’incompréhension que j’ai sur l’entêtement des gouvernements à essayer de faire baisser spécifiquement cette donnée alors que bien d’autres causes de mortalité pourraient être travaillées. Oui je sais vache à lait & co … 😉

Je pourrais d’ailleurs vous inviter à lire cet article sur la phobie automobile paru sur Contrepoint qui reprend pas mal de choses que j’ai déjà publié dans mes propres articles, comme dans celui sur la hausse des coûts automobiles publié en mai ici sur miss280ch.

Bref ce qui m’inquiète plus, maintenant que la limitation de vitesse est plus basse de 10 km/h sur ces axes très empruntés au quotidien (plus que les grandes autoroutes, enfin sauf pour le peri-urbain à 90 km/h), c’est que l’insécurité routière va très certainement augmenter de manière exponentielle : 

  • la différence de vitesse entre les voitures respectant les limitations et les “nouveaux chauffards” (oui j’exagère volontairement 😉 ) va être encore plus importante et les comportements à risque en terme de dépassement (ou autre) seront d’autant plus nombreux
  • la calamité du téléphone au volant va augmenter très rapidement, plus les véhicules roulent doucement plus les gens se sentent en sécurité pour taper leurs textos, checker leurs emails ou autre…  On l’a encore constaté avec mon binôme pendant l’essai 508, c’est une vraie plaie sur les routes ! (et je plains encore plus les motards qui sont d’autant plus victimes du textotage au volant…)… Au passage, coup de gueule dans le coup de gueule, comme pour le principe des bouchons routiers (qui viennent des comportements égoïstes), quand vous avez un accident au volant à cause d’un envoi de message ultra urgent qui ne peut absolument pas attendre quelques minutes, il y a de fortes chances que la case “vitesse” soit coché sur le rapport donc indirectement vous participez au racket des radars et à la baisse des limitations de vitesse (même si à ce moment là vous respectiez les limitations car en général on lève le pied en textotant… mais en faisant du gymkhana entre 2 voies).

smartphone au volant

Alors bon on peut se dire que si l’accidentologie augmente drastiquement pendant cette première année, il y aura peut-être une marche arrière engagée. Même si cela semble peu probable (question d’égo), on a quand même eu gain de cause avec les éthylotests ! Oui souvenez-vous ils étaient obligatoires dans la voiture, et puis en fait non plus tant que cela quelques mois plus tard …  Business is business !

ethylotest

La boite de Pandore !

Alors oui il était temps que je revienne sur mon titre mystérieux … Qu’est ce qui pourrait être pire que la baisse de la vitesse entraînant très certainement une hausse du nombre des contraventions pour des petits excès de vitesse (de 10km /h). J’en parlais déjà dans mon article sur la hausse des dépenses automobiles, la prochaine grosse carotte va très certainement porter les 4 lettres de WLTP et pourrait impacter violemment le marché automobile.

Il y a deux choses qui rapportent énormément d’argent au gouvernement sous des prétextes fallacieux : l’écologie et la sécurité routière (on a déjà parlé plus haut de démagogie routière, pardon, de la sécurité routière donc passons à la pollution). Chaque année sur le blog, j’actualise mon tableau des Bonus / Malus en le comparant avec les années antérieures, ça met tellement plus de baume au coeur en début d’année (ironie). Tous les ans, les malus augmentent à valeur identique de co2 par km expulsé, et pour ne pas payer de malus le plafond est toujours plus bas, l’objectif affiché du gouvernement est d’inciter les constructeurs et consommateurs à opter pour des motorisations moins “polluantes”.

bonus malus ecologique 2016

Ce qui était rendu possible chez certains par quelques tricheries … ai-je besoin de re-balancer les noms des marques concernées ? (nan il n’y a pas que VW, loin de là). Le but des logiciels truqueurs (comme le but de certaines hybridations de greenwashing) était de tromper les tests d’homologation de la norme NEDC pour afficher un bon score côté CO2, mais aussi sur les consommations affichées sur les supports promotionnels.

Histoire d’harmoniser le protocole d’homologation mesuré à au niveau mondial (et pas continent par continent), on va donc passer à un nouveau cycle de mesure et d’homologation qui se veut plus réaliste portant ce petit nom de WLTP (bon entre temps on aura un statut intermédiaire nommé NEDC Corrélé).

Super, les consommateurs obtiendront enfin les chiffres de consommation (ou d’autonomie pour l’électrique) plus proche de la réalité … c’est bien … ou pas !! Car les chiffres du CO2 vont très certainement prendre un joli coup de chaud aussi (enfin dans certains cas ce n’est même plus un coup de chaud, c’est carrément une éruption volcanique). Mais pensez-vous que la grille des malus va être adaptée pour prendre en compte ce changement de norme d’homologation ? J’ai un très très gros doute (vache à lait again…). 

En l’état, en basculant sur la norme WLTP comme base pour définir les malus CO2 sans changer la grille, bon nombre de véhicules ayant actuellement des malus à 3 chiffres (donc raisonnables) basculeraient sur des montants à 4 chiffres bien corsés. Pour les voitures plaisirs qui sont déjà au maximum (avec 10k de malus), ça ne changera plus grand chose (encore que !!). On ne parle pas d’augmentation des émissions de CO2 de quelques grammes, mais bien de hausse flirtant parfois allègrement avec les 40% d’augmentation. Il faut bien comprendre qu’en plus le CO2 et la consommation seront mesurés différemment en fonction des équipements : moteur (notamment ceux turbocompressés), type de boîte, taille des jantes, toit ouvrant …

Le sujet reste globalement tabou au niveau des constructeurs pour le moment, j’ai essayé de posé la question l’air de rien mais les réponses sont toujours un peu floues. Même si certaines fuites dans les médias ont pu déjà mettre la puce à l’oreille sur le bazar que cela représente chez les constructeurs. On peut citer notamment l’exemple de Porsche (pas mal médiatisé), qui a retiré de son configurateur bon nombre de ses modèles pour cause de non conformité WLTP. VW qui cherche à stocker ses modèles non conformes en attente d’homologation. BMW qui a fait disparaître aussi de son catalogue quelques motorisations puissantes (dont la M3) non adaptées à WLTP. Et ce n’est là que la face visible de l’iceberg et le début du phénomène…

Le downsizing ayant poussé les constructeurs à user et abuser des turbos, cela pourrait bien poser quelques problèmes avec cette nouvelle homologation, imagez vous que les petites citadines et petites familiales pourraient se retrouver avec des malus représentant jusqu’à 20% de son prix d’achat.

On est donc un peu en standby sur le sujet mais les consommateurs et conducteurs vont bientôt être pris dans un étau, les prix des véhicules neufs seront inabordables avec les taxes, et les occasions difficiles à maintenir à flot avec d’autres taxes, des interdictions de circuler en centre ville et avec un contrôle technique toujours plus difficile à obtenir…

Dès que j’aurai des données claires et précises je referais un article à ce sujet avec les bons et les mauvais élèves, mais en attendant si vous voulez en savoir un peu plus sur cette thématique, je vous propose de regarder la vidéo bien faite de POA sur le sujet:

p.s : je propose de lancer une commande groupée de vaseline pour vous préparer à tout ça, si le coeur vous en dit ? (pardon c’était trop facile)…

 

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

7 commentaires

  • Alors la vaseline, c’est non de suite, on est sur un blog auto, où est donc le sacrosaint WD40?
    Pour en revenir au fond (aussi peu lubrifié soit-il) du sujet, tu sais ce que je pense du bien fondé du changement de limitation…
    Quant au malus, même si je comprenais son durcissement, en terme de bareme, au fil des années (les émissions baissant à chaque génération de moulin, et avec le besoin de faire tourner l’industrie), j’avoue que s’il n’était pas réévalué à la hausse avec le passage au WLTP, je me verrais dans l’obligation d’ecrire un article bien moins poli que celui que j’ai sorti sur le 80, haha.

    • C’est vrai j’aurais dû penser à la WD40, merci Pierre !
      Pour le barème du malus je pense qu’on devrait en savoir plus dès le mois de septembre, il est possible que pour 2019 on reste sur du NEDC ou du NEDC corrélé (qui fait déjà mal avec des augmentations entre 10 et 20% de certains modèles) mais je me dis qu’avec une aubaine comme celle là j’ai un peu peur … et puis WLTP sort quand même pas mal de motorisations du circuit et franchement je ne suis pas sûre qu’on va toutes les voir revenir au catalogue des constructeurs plus tard 🙁

  • Perso je ne suis pas spécialement inquiet concernant les voitures de sport qui sont arrêtées.

    Si je me met à la place des constructeurs je ferais la même chose, à savoir mettre un max de mes ressources sur les modèles les plus vendus pour qu’ils respectent les normes sans trop d’augmentation et le plus rapidement possible pour pouvoir les vendre dès la sortie de la nouvelle norme. Les modèles vecteurs d’image mais à faible vente ça peut attendre. C’est toujours dommage pour les passionnés que nous sommes mais business is business.

    Je suis un peu jeune pour avoir connus l’époque de la 205 GTI intérieur noir à partir de 93 avec l’Euro 1 et le cata, cette norme a fait mal à beaucoup de sportive, beaucoup devaient râler sur les forums sur minitel et aux comptoirs, beaucoup ont été choqué par cette perte de puissance au point de décatalyser des voitures plus récente optimisées pour tourner avec, en rêvant à un gain de puissance, mais au final on a toujours eux de jolies sportives. Là ça fera pareil. La M3 s’arrête? La belle affaire, la prochaine génération de série 3 aura aussi le droit à son modèle M. D’ailleurs, d’après Wikipedia, la série 3 actuelle est sortie en 2012 et restylée en 2015, il ne devait pas lui rester longtemps à la M3 actuelle.
    En faite ça fait juste chier qu’on ne puisse plus en acheter ce genre de voitures pendant 2/3 ans, ça va faire un vide dans l’actualité et sur les salons qui sont déjà désertés par les constructeurs.

    Moi j’y vois un gros avantage par contre, j’y vois la fin de la mode des 4×4, ces gros truc qui doivent consommer comme des porc à cause de leur gabarit, ça va leur faire bizarre.
    Autant il y aura toujours des passionnés pour acheter des sportives, des vrais 4X4 pour faire du tout terrain, des familles nombreuses obligées d’acheter des monospaces ou SUV mais quand je vois le nombre de gens autour de moi avec ce genre de gros truc 2 roues motrices avec 1 ou 2 gosses, quand ce n’est pas moins, ça me fait bien rire. Cette nouvelle norme sent le renouveau de la berline, et Peugeot semble l’avoir bien compris avec la nouvelle 508, ou Toyota qui va importer la Camry hybride chez nous.

  • Bravo pour ton article Raphaëlle. Malheureusement, le mythe de la voiture risque de continuer à en prendre un coup d’après ton analyse. 2019 risque de signer un coup d’arrêt à la voiture plaisir !!

    • De toute façon une bonne partie des voitures plaisir sont déjà à la taxation maximum sauf des choses sympas comme l’Alpine A110 (l’avantage de la catégorie light is right) … mais il va y avoir des évolutions pour répondre à la norme notamment au niveau des échappements. Peut-être un retour en grâce de certaines motorisation atmo qui devraient être moins pénalisés que les turbo à ce que j’ai lu … à moins que l’on passe à des hybridations intelligentes…
      On verra bien … mais profitons-en tant que cela est encore possible (ne repoussons pas à demain notre passion)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.