Sur la route

Mortalité routière et conséquences, et si on prenait un peu de recul

Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Je m’attaque encore une fois à un sujet sensible voire même particulièrement polémique. Et il y a de fortes chances que je me fasse troller sur les réseaux sociaux pour ce sujet au combien tabou …. la mort et plus spécifiquement celle qui survient des suites d’un accident de la circulation.

Quels chiffres pour 2016 ?

Comme toujours je suis assez surprise de voir comment les chiffres sont présentés par les médias (tv essentiellement) qui répètent ceux-ci comme une fable de Jean de La  Fontaine qu’ils auraient appris par coeur mais sans en avoir compris le sens.

Alors on lit en gros caractères “hausse de la mortalité routière en 2016”, tremblez dans vos chaumières … 8 personnes de plus qu’en 2015 sont mortes sur les routes en 2016... Oui vous avez bien lu 8 … pas 8000, 800 ou 80… soit un total de 3469 personnes (bilan provisoire). Alors oui c’est toujours tragique pour les pauvres victimes innocentes de chauffards (dont j’aimerais bien avoir le chiffre précis, mais qui ne remonte jamais dans les études), mais quelque part cette hausse de 0,2% m’interpelle car elle a l’effet d’un tsunami puisqu’on accable le gouvernement de laxisme.

Je suis bien la première à critiquer les mesures sans queue ni tête du gouvernement, mais pour une fois je ne considère pas vraiment qu’on puisse toujours tout leur reprocher sur ce sujet, parce que chacun d’entre nous (conducteur) est responsable, c’est lâche de se cacher derrière “le gouvernement” ou les “contrôles des forces de l’ordre”. Mais voilà aux grands maux les grands remèdes, on va donc augmenter le nombre de radars pour tenter de réduire la mortalité en ayant observé que pour le moment l’équation “plus de radars = moins d’accidents mortels” leur faisait une jolie nique … mais on le sait tous c’est tellement plus rentable.

Si certains sont curieux d’en savoir plus sur les chiffres de la mortalité routière, je vous invite à télécharger ce document PDF : Bilan provisoire d’accidentalité routière en 2016

Vous y verrez que derrière les grands effets d’annonce, la réalité des chiffres est bien différente. Et que plutôt que de statuer sur des contrôles de vitesse, il y aurait bien plus efficace en traitant certains problèmes récurrents (et en hausse constante) :

  • la mortalité élevé des seniors (on les aime nos petits vieux mais pas derrière un volant où ils sont des armes de destruction massive), tiens si on reparlait de tests de conduite ou d’examen médicaux pour nos pépés et mémés …
  • Les poids lourds qui sont quand même régulièrement impliqués dans des accidents mortels (sans pour autant que le chauffeur fasse partie des morts), entre les chauffeurs qui doivent jouer au contre la montre pour les services de messagerie (nos colis) et les convois des pays étrangers dont les chauffeurs cumulent les attitudes dangereuses…. on est un pays de fort transit PL mais étrangement ils ne sont jamais pointés du doigt à la différence des chauffards que nous sommes tous quelque part en nous.
  • Si au lieu de dépenser des fortunes en ralentisseurs aux hauteurs hors la loi dans les villes, certaines communes investissaient dans la qualité de leur réseau routier. Notamment arrêter les réparations aux patchs en gravillon qui sont de vrais dangers (valable aussi pour les départementales) pour les deux roues mais aussi les voitures (pour les intersections). Et si on mettait des contrôles policiers plus réguliers aux heures de l’école pour vérifier que les enfants soient attachés car l’absence de ceintures de sécurité reste une des principales causes de mortalité, d’ailleurs en soit le défaut de ceinture devrait requalifier l’accident routier en “suicide”, on aurait directement une nette baisse des statistiques.

Bref vous l’aurez compris parmi les facteurs comportementaux qui peuvent agir sur les accidents routiers on retrouve : l’alcool, les drogues et j’ajoute personnellement les médicaments (même si les stats ne le mettent pas en exergue), la somnolence (ou malaise), le défaut de ceintures de sécurité ou de port du casque (mais ça je classe ça dans les suicidaires pas les victimes). La vitesse représenterait 1/3 des causes d’accidents mortels, mais là encore je vais jouer l’avocat du diable, quand je vois que dans les causes on a seulement 1% qui sont imputées au non-respect des distances de sécurité, je me dis que la vitesse doit avoir bon dos dans bien des cas… 

Et si on prenait un peu de recul ?

Maintenant que j’ai observé ces chiffres façon macro avec vous… j’ai bien envie de prendre un peu de recul… non pas sur plusieurs années (les données du document le font déjà) mais en prenant encore plus de distance et en regardant les principales causes de mortalités en France.

Les décès directement imputables aux accidents de la route sont au nombre de 3469 sur 580100 décès (source insee pour la France métropolitaine), et je n’ai jamais été super bonne en maths mais un rapide calcul me donne que cette mortalité routière représente 0,6% des causes de décès pour 2016. Dois-je vraiment dire ce que j’ai dans la tête après ce calcul ? Ceux qui me connaissent bien sauront déjà qu’il y a quelques noms d’oiseaux dans mes pensées…

Alors de quoi meurt-on en France ? Voyons voir ce que nous dit wikipédia (ces chiffres sont à prendre avec précaution car ils sont déjà assez anciens mais je pense que l’ordre d’idées reste identique)

1 Cancer
2 Maladie cardio-vasculaire
3 Drogues
4 Tabagisme
5 Obésité
6 Cardiopathie coronarienne
7 Accident vasculaire cérébral
8 Diabète
9 Alcool

11 Maladies infectieuses (dont Tuberculose, Rougeole, Maladies diarrhéique, Sida, Tétanos)
13 Accident domestique
14 Broncho-pneumopathie chronique obstructive
15 Suicides
19 Radiation

23 Cancer de l’estomac
24 Accident de la route
25 Cancer de la vessie
42 Travail
49 Homicide
50 Eau
67 Accidents d’avions

D’ailleurs je pense que cet article du Curionaute va plus loin dans les données chiffrées, à lire donc : http://www.lecurionaute.fr/mortalite-de-quoi-meurt-on-en-france-en-2016/

Vous l’aurez donc compris, vous avez plus de chance (enfin chance n’est pas vraiment le bon mot) de mourir d’un cancer quelconque ou de tomber dans vos escaliers et de vous briser le cou … que de mourir d’un accident de la circulation. Et puis entre vous et moi, on doit tous mourir un jour de toute manière, c’est dans l’ordre des choses… Mais je pense que la mise en perspective était intéressante pour voir à quel point nous sommes manipulés par des chiffres retirés du contexte général de la mortalité en France.

Les thaïlandais ne sont pas l’exemple à suivre

Bref le côté ironique de la chose c’est que j’écris cet article depuis la Thaïlande qui s’est toujours illustrée par un taux de mortalité sur les routes très élevé (derrière la Libye qui est un pays en guerre). Ici c’est simple, c’est le chaos côté circulation, il y en a toujours dans le zig et dans le zag, à contresens … à 4 sur une moto… sans casque …avec des infrastructures routières qui n’ont pas vraiment anticipé l’arrivée de la voiture particulière en masse…bref rouler ici en 2 roues ou voiture nécessite une attention à 200%…  68 millions d’habitants (donc plus que chez nous) pour près de 25 000 morts sur les routes en 2013… ça calme !

Ne lisez la vidéo suivante que si vous avez le coeur bien accroché, car c’est trash !! (encore pire que les dashcams russes)

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

4 commentaires

  • Hello Raphaelle
    Encore un bon coup de gueule et effectivement il faudra un jour essayer de comprendre cette curieuse équation typiquement française liant la mortalité routière surtout à la vitesse.
    Quelques remarques de ma part :
    – il se peut que la statistique ait été faussée par l’accident grave sur la voie rapide du coté des Sables d’Olonne (plusieurs morts dans un gigantesque carambolage.
    – le contrôle des seniors ; suis particulièrement concerné (77 ans) et conduisant des anciennes “rapides” et cependant partisan d’un protocole de contrôle.
    – le monde moderne a entrainé aussi la perte du bon sens (ouverture de la portière coté traffic sur autoroute) etc…
    – il est plus facile de mettre des radars supplémentaires que de contrôler l’usage du téléphone au volant.
    Bref, vos coups de gueule ont de l’avenir .

    • Bonjour,
      Il y a de nombreux pays qui font la même chose, donc finalement c’est globalement une tendance forte des pays développés.
      L’accident des sables d’olonne était sur 2017, non ? Je perds un peu la notion du temps mais en effet ce genre de big badaboum ont tendance à bien manipuler les statistiques.
      Bref tout ça n’est pas prêt de changer hélas.

  • Salut
    Bon coup de gueule qui m’a fait repenser a un graphique
    Celui-ci montrant la baisse de la mortalité sur les route
    Et qui a commencer avant la pose des Radars Fixe

    Tout comme le fait de lier vitesse et accident de la route , parallèle facile
    Mais infrastructures et véhicules en mauvais état influent aussi

    Il vaut mieux tuer plusieurs personnes puis plaider la folie
    On risque moins que de dépasser la vitesse de 11 km/h

  • Vous voulez qu’on parle de la mortalité au travail? Et de la responsabilité financière des employeurs ? Bin oui, parce que pour eux, il n’y a pas exactement une “assurance” avec mutualisation des con,sequnces financières??

    Vous voulez qu’on parle de l’évolution de la sécurité du trafic aérien mondial? Bien sûr q(on n’a pas agi seulement sur le respect des règles par les pilote…. mais oui, le “facteur humaine” a été très pris en considération! Et avec des resulatas evidents.

    Alortes, pourquoi pas AUSSI, dans notre circulation automobile, ainsiq au dan s la circulation des cycles et des piétoons (parcde que c’est là aussi que se trovent les victime, et parfois sana AUCUNE responsabilité!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.