Actualité

Malus 2018 : a quelle sauce allons-nous être mangés?

bouchons malus éco
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Il y a peu de chances pour que les chiffres annoncés actuellement ne soient pas votés en l’état, alors autant s’y préparer psychologiquement dès maintenant. Comme l’année dernière, le nouveau barème du malus écologique fait parler de lui… Inutile de l’appeler “Bonus – Malus” car à l’exception de la prime de 6000€ pour les véhicules électriques, il n’y a plus aucun autre bonus (même les véhicules hybrides rechargeables sont maintenant exclus du système de bonus).

Comme cela avait été annoncé l’année dernière, plus le temps va passer plus le seuil de déclenchement du malus va être bas. L’année dernière le premier malus impactait les véhicules à partir de 127g de CO2 par kilomètre, en 2018 les 50€ de malus débuteront dès 120g/km.

Les montants sont par contre identiques juste décalés de quelques lignes, quand en 2017 on payait 173€ pour un véhicule émettant 134g/km de CO2, l’année prochaine le même véhicule devra s’acquitter d’un malus de 540€ (montant triplé), ce qui en 2017 était réservé à celui de 141g/km.

Autre nouveauté, le malus ne s’arrête pas à 10 000€ tout rond, un véhicule de 183g/km sera encore sous le seuil psychologique des 10 000€ (9973€), par contre 184g/km seront facturés 10 290€, et au-delà de 185g/km l’addition s’élèvera à 10 500€.

Donc le montant max passe de 10 000 à 10 500€ en passant d’un seuil de déclenchement de 191g/km (et plus) à 185g/km (et plus) … et surprime annuelle.

Si vous n’êtes pas certains d’avoir tout bien suivi, j’ai fait comme l’année dernière un tableau récapitulatif des montants et des seuils en comparant 2018 à 2017, mais aussi à 2016 et 2012, mais ça c’est pour pleurer un bon coup en se remémorant le “bon vieux temps”…

malus ecologique 2018 (et bonus)

Comme ça normalement c’est un peu plus clair…. et si je prenais quelques exemples de malus éco sur des modèles que j’ai essayé pour le blog cette année :

  • Nissan Micra 71ch : 0€ (103g/km)
  • Peugeot 308 GTi : 953€ (139g/km)
  • Citroen C3 AirCross  : 0€ pour le hdi 120ch (107g/km) mais 140€ pour l’essence 110 ch EAT6
  • Infiniti Q60 : 3290€ (156g/km)
  • VW Tiguan Allspace : 6300€ (170g/km pour la version 240ch Bi-turbo diesel en DSG)
  • Ford Fiesta ST-Line : 0€ (98g/km pour le 1.0 140ch essence)
  • Audi A5 Cabriolet : 2610€ (152g/km pour le TFSI 252ch S-tronic quattro)

Voilà pour une petite sélection des voitures que j’ai testé (il y en a bien d’autres), mais comme quoi cette année pour le moment je n’ai à priori pas testé de véhicules en malus maximum, ce qui est presque surprenant (me reste encore 2 mois pour faire exploser le compteur) 😉

Donc pour résumer un peu et commencer à se préparer psychologiquement à 2019 (oui on va s’y prendre de plus en plus tôt comme les supermarchés avec la rentrée scolaire ou Noël), seuls les VE gardent un bonus de 6000€ (mais mon petit doigt me dit qu’il va bientôt baisser). En 2018, le malus va s’appliquer dès des émissions de 120g/km, et atteindre son maximum à 185g/km avec une somme de 10 500€ à débourser à l’immatriculation (+ taxe annuelle).

Et pour le moment, je n’ai pas encore traité les questions relatives à  la rumeur de taxe des véhicules dit “puissants” ou de “luxe”(au-delà de 36 cv fiscaux), j’attends que l’actualité se décante un peu pour essayer d’y voir plus clair…

Affaire à suivre donc et si vous avez prévu d’acheter un véhicule neuf, préparez le chéquier … ça va saigner 😉

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

Laisser un commentaire