Essai

Et si on roulait en Ford Fiesta ST Line sur le circuit du Castellet ?

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Quand Ford nous invite à tester leur Fiesta ST Line sur le circuit Paul Ricard en plein milieu du weekend des courses historiques des 10000 tours du Castellet (événement sur lequel je reviendrai plus tard), on se dit qu’ils sont certainement un peu tombés sur la tête. Alors coup de folie ou coup de génie ? Je vous répondrais probablement un peu des deux après cette drôle de journée du mois d’Octobre…

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Ne pas confondre ST et ST Line …

Même si les noms sont proches, la Ford Fiesta ST Line n’est pas la Fiesta ST. La nouvelle Ford Fiesta ST devrait pointer le bout de son nez d’ici l’été 2018 (j’avais roulé rapidement en ST200 en mai dernier dans une épreuve de rallye cross). Ici j’ai eu l’occasion de tester une des 5 finitions de la nouvelle Fiesta présentée cet hiver à Genève, et de nouveau à Francfort en septembre avec toutes les générations et la prochaine ST (en photo ci-dessous).

iaa2017 ford fiesta st iaa2017 ford fiesta st

La finition ST Line se situe entre les plus classiques Essential et Trend et les plus haut de gamme Titanium et Vignale. La base de cette ST Line c’est la version Trend agrémentée de quelques éléments stylistes plus sport : grille de calandre, jante 17″, kit carrosserie, sortie d’échappement chromée, sièges avant sport, pédalier en alu, volant 3 branches… Mais au-delà de l’esthétique, la ST Line dispose aussi de suspensions sport et disques de frein arrière.

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Si cette ST Line a moins d’ADN de sportive que la ST en est-elle pour autant incapable de supporter l’exercice d’un roulage sur un circuit ?

Quelques tours sur piste avec cette citadine pas tout à fait comme les autres

Mettre une citadine “stock” sur un circuit ne me viendrait pas vraiment à l’esprit, mais alors le faire en plus sur une piste comme le tracé du Paul Ricard (rapide et technique), c’est assez culotté. Mais je dois dire que la petite sait se défendre, car on n’y est pas allé de main morte pour tourner même si les sessions étaient très courtes (2 tours du tracé F1 de 5.8km et au stand). Nous avions en test la motorisation la plus élevée de la gamme 140ch émanant du moteur 1.0 Ecoboost.

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Drôle d’ambiance pour un essai automobile quand même, nous avions la possibilité de tourner avec les voitures pendant les interplateaux des 10 000 tours du Castellet et deux sessions clubs (avec toutes sortes d’autos), mais tout se faisait presque dans un esprit de course. Nous attendions dans nos box, déjà casqués et parés au départ, que les voitures de course sortent de la piste via les stands pour prendre la relève le temps de faire 2 tours de manège à bon rythme et de rentrer pour laisser place à une nouvelle course, et en plus nous avions un peu de public en ce samedi.

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Pour revenir à la voiture, je ne lui ferais pas l’affront de la comparer avec les autres voitures avec lesquelles j’ai eu la chance de tourner sur le circuit du Castellet, car on n’est vraiment pas dans le même univers. Mais quand on la replace dans sa catégorie, on se dit qu’il y a du bon boulot de fait. Alors oui il faut tirer haut dans les tours pour vraiment avoir la patate suffisante pour s’extraire des courbes sans avoir à sortir les rames, oui les freins sont efficaces mais il ne faudrait pas vouloir faire trop de tours de manège en plus, oui la boite de vitesse nécessite un petit temps d’adaptation que les premiers à s’élancer sur la piste n’ont pas vraiment eu le temps d’appréhender.

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Mais le résultat est là : aucune sortie de piste, aucun bobo à signaler, la Ford Fiesta ST Line a fait le job sans broncher (elle sait souffrir en silence). Mais je dois quand même vous confier que j’ai été contente de tester la voiture sur les routes des environs du circuit pour m’en faire une idée plus précise. Car si la Fiesta ST Line s’en sort honorablement sur la piste, elle atteint quand même assez vite ses limites, par contre hors de l’asphalte bien lisse du manège pour grands enfants, j’ai pu constater les vrais qualités de l’auto.

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Un vrai potentiel sur les petites routes

Son vrai terrain de jeu sera à coup sûr la ville et les petites routes de campagnes (oui celles sympathiques pour rouler). J’ai vite pris mes marques au volant de cette citadine, mon seul reproche concerne le GPS particulièrement long à se lancer au démarrage de l’auto (on devient exigeant à tout vouloir immédiatement), ce qui m’a un peu surprise car pour moi le SYNC3 est plutôt un bon système, ça serait un point à approfondir.

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Pour le reste je trouve cette Fiesta ST Line en 140ch assez sympathique, une fois que l’on a compris que sa plage d’expression c’est entre 3000 et 6000 trs/min pour ce 3 cylindre, on sait que si l’on veut jouer un peu c’est dans ce créneau là, sinon en dessous on est en mode cool… Elle est plutôt agile, avec un bon châssis pour une citadine et un amortissement confortable (mais point trop), attention quand même nous n’avons pas là une sportive mais une voiture dynamique, qui a un peu de répondant. Mon copilote du jour Yvan d’Automotivpress rigolait en me voyant prendre en chasse une Lamborghini dans la montée retournant vers le Castellet, le trafic limitant ses accélérations, elle laissait filer un peu les voitures avant de se faire un petit plaisir, et moi avec ma petite Fiesta ST Line pas très loin derrière. On s’amuse comme on peut … 😉

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Elle sait enchaîner les courbes sans se montrer piégeuse, les freinages sont suffisamment précis pour ne pas avoir de mauvaises surprises, et au besoin on tombe une vitesse et elle repart sans sourciller. Même si elle n’est pas vraiment prévu pour faire des pointes de vitesse, elle saura dépasser les 160km/h sans forcer, alors comme de toute façon en France on n’aura pas à dépasser les 130km/h, on est large. S’en est par contre sécurisant, c’est d’ailleurs ce que je peux reprocher à certaines citadines au moteur dégonflé pour répondre aux contraintes environnementales, quand on n’est pas sûr de pouvoir dépasser / déboîter en toute sécurité, c’est à mon sens “dangereux”, mais avec ses 140ch et son moteur Ecoboost, il n’y a pas à s’en préoccuper la Fiesta ST Line peut le faire.

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Mon résumé de la Fiesta ST Line 140ch

A vrai dire je ne sais pas quoi ajouter sur cette Fiesta ST Line, elle ne laissera peut-être pas un souvenir impérissable dans votre parcours automobile, mais sa polyvalence sera un atout au quotidien. A la fois sage quand nécessaire et joueuse sur demande, ce moteur Ecoboost de 140ch est vraiment intéressant pour sa modularité. Côté intérieur, cette finition associe le confort avec une touche de sportivité (au niveau du volant et du siège) sans pour autant en faire trop.

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Pour la comparer à mes autres essais de l’année, c’est comme si on avait pris les avantages du comportement routier de la Civic 10ème génération (avec son moteur 1.0L) que l’on avait mis dans le gabarit de la Nissan Micra (dont la motorisation m’a vraiment marqué mais pas dans le bon sens) avec une finition intérieure plus agréable que la Micra sans pour autant exploser le budget de manière déraisonnable. La Fiesta ST Line débute au tarif de 19750€.

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Globalement sécurisante, et suffisamment silencieuse et confortable, elle a un certain nombre d’avantages dont une émission de CO² contenue à 102 g/km, reste qu’il faut aimer le look globale de l’auto …et là pour ma part je sors un joker … non pas que ce soit moche mais l’arrière un peu massif (mais c’est dans la tendance du moment).

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

Ford Fiesta ST Line (test au Castellet)

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

4 commentaires

  • Félicitations pour votre essai et le résumé qui me paraît moins ” élitiste ” que certains essayeur. En attente de réception de ma voiture une st Line 140, ( Full option ) j’ai donc pu lire avec plaisir votre essai. J’aurais aimé savoir si votre modèle d’essai n’était pas équipé de jantes 18 pouces ( optionnelles ) et donc était le cas si cela avait un vrai impact sur la conduite, la conso et le confort … Et comme je suis curieux avez vous relevé une conso sur circuit et sur route ouverte ? Voilà je ne vous embête plus , au plaisir de vous lire

    • Merci pour le commentaire, j’essaie en effet de pas forcément rentrer dans les considérations trop techniques sans pour autant complètement les mettre de côté mais ce n’est pas toujours évident.
      Hélas pour les jantes 18″ l’essai remonte un peu trop loin dans le temps pour que je m’en souvienne de manière fiable, mais il me semble qu’on était en 17″. Et pour les consommations je vais reprendre celles de mon binome : https://www.automotivpress.fr/ford-fiesta-st-line-ecoboost-140/
      6.5L quand on la testait sur les routes des environs du circuit et jusqu’à 19L en pleine charge sur le circuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.