Essai Evenements auto

Audi Sport Night : une expérience client nocturne à fond les ballons …

Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Une chose est sûre c’est qu’Audi innove pour proposer des événements à ses clients MyAudi. J’avais déjà eu l’occasion de tester l’Audi Driving Expérience et l’Audi Endurance Experience, mais là encore j’ai été bluffée par ce nouveau format original pour clients VIP qui associait le top de la gamme RS d’Audi Sport (R8 V10 Plus, R5, RS4, RS3 et TT-RS), un des plus beaux (si ce n’est le plus beau) circuit de France (le circuit Paul Ricard) et le tout de nuit pour amplifier les sensations.

Audi Sport Night - gamme RSAudi Sport Night - gamme RS

On peut dire que le constructeur a ficelé un event aux petits oignons pour des clients roulant déjà souvent avec ce genre de véhicules sportifs, d’ailleurs les parkings des deux hôtels réservés pour l’occasion et celui du circuit étaient relativement bien fournis en modèles Audi Sport (S et RS)

Audi Sport Night - TT RS

1 circuit, 5 modèles à tester et 1 baptême

Cette soirée s’est déroulée à un rythme plutôt soutenu, après les discours de présentation (du concept #AudiSportNight, des modèles au menu du soir et les règles de conduite sur circuit…) puis un cocktail dînatoire (histoire de prendre quelques forces avant l’effort), direction les paddocks du circuit pour les vrais réjouissances. Ensuite pendant 4h, j’ai l’impression de n’avoir pas eu une minute à moi et je suis rentrée complètement vannée à la fin de la soirée. Mais suis-je vraiment à plaindre ? Pas vraiment non … on va dire que c’était de la bonne fatigue et surtout un bon moment que je ne vais pas oublier de sitôt.

Audi Sport Night - gamme RS

Pour cette soirée exceptionnelle au circuit Paul Ricard, Audi avait ramené un plateau assez impressionnant avec pas moins de 22626ch réunis pour la soirée (non je ne me suis pas amusée à les re-compter moi-même), et notamment la toute nouvelle Audi RS4 B9 que l’on a pu tester en avant-première avant la presse internationale.

Nouvelle Audi RS4 B9 2018 à la #audisportnight

4 ateliers avec pour moi un “menu inversé”, voici mon programme :

  • 3 fois 2 tours au volant de l’Audi R8 V10 Plus
  • 1 in & out en baptême passager de la RS3 LMS
  • 2 tours en RS5 et 2 tours avec la nouvelle RS4
  • 2 tours en RS3 et 2 tours en TT RS

Audi Sport Night - audi RS3 LMS

In love with R8

Je dois dire que cela faisait un moment que j’avais envie de prendre le volant de la R8, alors j’ai été gâtée en le faisant sur le circuit Paul Ricard et surtout dans sa version V10 Plus de 610ch. Autant vous dire que la soirée a débuté sur les chapeaux de roue, même si forcément les autres modèles semblent plus fades après celle-ci … encore que …

Audi Sport Night - audi R8 v10 plus

J’étais bien contente de connaître le tracé du circuit (et les 5.8km de sa grande boucle que j’avais pu découvrir quelques semaines auparavant avec Ford) car en quelques minutes on s’est retrouvé seul(e) au volant de la R8 V10 Plus, quelques instants pour faire les réglages sommaires de la position de conduite et pour prendre ses marques et nous voici lancés à la poursuite de la Leading Car d’un pilote Oreca qui va inscrire le rythme et les trajectoires pour le groupe. Et même si on a tous les mêmes véhicules (à quelques options près), on voit vite ceux qui sont à l’aise sur la piste et ceux qui découvrent cet univers. Moi je me retrouve entre les deux, mais grâce au fait que je connaisse le tracé je sais où me lâcher et où il ne faut pas tenter le diable, mais je prends toujours du temps à connaître les limites de l’auto (enfin si on arrive à en trouver avec cette R8 V10 Plus).

Audi Sport Night - audi R8 v10 plus

Je peux vous dire que malgré le rythme assez élevé (surtout en bout de ligne droite), des freinages tardifs sur les chicanes, quelques courbes prises de manière un peu trop optimistes, cette R8 est comme sur des rails. Je la savais efficace, mais là c’était carrément un effet “waouh”. Ce qui m’a le plus marqué en dehors de son châssis rivé au sol et d’un freinage très bon (avec ou sans céramique), c’est surtout le coup de pied au cul magistral quand la boite de vitesse tombe un rapport et que l’on effleure à peine l’accélérateur en sortie de courbe et qu’au final on se retrouve catapulté par la bête… Clairement elle est assez radicale, et je ne vais pas dire qu’elle m’a fait peur car ce n’est pas le cas, mais j’ai sûrement dû sortir quelques “poh  poh  poh” de stupéfaction.

photo @audidrivingexperience

Chaque fois deux tours pour une pause de quelques minutes, le temps d’échanger un peu et on remet le casque pour repartir pour 2 autres tours, on aura donc fait 6 tours du Castellet (soit environ 35km), et déjà après cet exercice j’avais pris une bonne claque.

En passager de la RS3 LMS

Forcément après la R8 V10 Plus, la RS3 LMS avec son 4 cylindres 2.0 TFSI de 330 ch semble moins rapide, du moins en ligne droite, mais alors pour le passage de courbe on est sur une autre planète…

Audi Sport Night - audi RS3 LMS & R8

Cette version de course est allégée à moins de 1.2t, et si ses accélérations ne sont pas fulgurantes malgré le brouhaha dans l’habitacle, les freinages à la différence des modèles RS “de ville” se fait tard, très très tard … à tel point qu’on se demande quand le pilote va freiner pour passer la chicane de la ligne droite, et quand c’est le cas on sent bien le harnais nous enlacer fermement, ça vire à plat, c’est complètement dingue.

Audi Sport Night - audi RS3 LMS

Maintenant ayant eu le même genre d’expérience à Ascari avec la 308 Racing Cup, je peux vous dire que le circuit Paul Ricard est presque trop plat pour vraiment en prendre plein la g****, un circuit avec plus de reliefs doit être beaucoup plus impressionnant. Mais bon le petit temps d’attente après ce tour de baptême était très appréciable pour se remettre de ces premières émotions avant d’enchaîner RS4 & RS5, RS3 & TT RS.

Et le reste de la gamme RS ?

Je ne vais pas forcément revenir sur mon roulage dans la nouvelle RS4 Avant, je vous invite à relire mon article dédié : Essai express Audi RS4 Avant (2018)

Nouvelle Audi RS4 B9 2018 à la #audisportnight

J’ai un peu manqué mes tours avec la RS5, parce que je ne sais pas trop où j’avais la tête à ce moment là mais j’ai mal réglé mes sièges, j’étais un peu trop loin du volant du coup ça a été un peu sport pour placer la voiture comme je le voulais dans les courbes. J’en ai donc une impression plus mitigée (mais c’est de ma faute).

Audi Sport Night - gamme RS

Je me suis fait quelques frayeurs avec la TT RS que j’ai essayé en dernier, parce que la fatigue était plus que bien installée et les voitures étaient clairement bien rincées par les 3 heures d’essais intensif. C’était aussi l’inconvénient de ce menu inversé à commencer par le plus extrême, les autres voitures peuvent sembler plus fade enfin plus sage, encore que …

Chaque modèle a des avantages et des inconvénients, et cet exercice sur ce circuit était un bon moyen de faire la différence. TT RS et RS3 partagent le même moteur, il en va de même pour RS4 et RS5, La TT RS avec son gabarit est très agile, et si ses freins et pneumatiques n’avaient pas été aussi rincés je pense qu’il y aurait eu moyen de prendre pas mal de plaisir sans se faire surprendre. La RS3 est un peu plus longue et ces petits détails de quelques centimètres peuvent changer les impressions dans une configuration de conduite sportive. De même que la RS4 a un châssis et un train avant surprenant, et restera sûrement le break de chasse le plus abouti du marché.

Audi Sport Night - gamme RS

Globalement elles sont toutes confortables, efficaces, pas piégeuses et un vrai plaisir pour les oreilles et à conduire… elles touchent toutes des cibles différentes et se complètent assez bien. Il manquait juste RS6 et RS7 pour que la famille soit réunie au grand complet, mais déjà quel plaisir !

Et puis au-delà des voitures essayées dans cet écrin magique, la logistique et l’organisation étaient au top … car ce n’est vraiment pas facile de gérer autant de monde sur piste et dans les paddocks, et tout ça sans bobo ou casse, c’était un joli ballet bien chorégraphié et au timing très précis. Nous sommes arrivés sur-excités à 18h00 sur le circuit, nous sommes repartis après minuit bien fatigués par la soirée, car le circuit est exigeant et fatiguant, d’autant plus en nocturne (cela m’a rappelé les Audi Endurance Expérience).

Tous droits réservés par Audidrivingexperience

Je ne peux dire que Merci à Audi France pour l’expérience… on remet ça quand vous voulez !!  Je rigole je sais qu’il faut que j’en laisse un peu pour les autres ,mais c’est passé trop vite 😉

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.