Evenements auto

GIMS 2018 : du sang neuf avec Cupra et Polestar, mais toujours pas de Byton ou Faraday Future

cupra - geneve 2018
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Polestar a notamment fait une entrée remarquée dans l’univers des nouvelles marques visibles au salon de Genève alors que Cupra s’est affiché un peu plus discrètement. Mais alors que ces deux nouvelles marques exposent leur premier modèle, que des concept-cars venus des 4 coins du globe sont également présents, je suis toujours surprise de voir que certains nouveaux acteurs préfèrent s’afficher sur des salons high-tech que sur un salon automobile.

Faraday Future & Byton – communication identique mais avec quel avenir stratégique ?

Il y a deux ans au CES de Las Vegas, Faraday Future faisait le buzz avec son projet de véhicule électrique sensé surpasser Tesla (à relire : Top et Flop du reveal Faraday Future à Las Vegas). Sauf que depuis le projet a un peu du plomb dans l’aile et j’image que ceux qui ont pré-réservé leur modèle se demandent bien si un jour le projet va réellement donner un “livrable”. Quelques soucis économiques du principal commanditaire ont mis un frein assez net à la construction de l’usine façon “megafactory”, mais les travaux pour celle-ci seraient enfin lancés en Californie. Mais comme les véhicules n’étaient pas prévus pour le marché européen, il n’y avait dans tous les cas peu d’intérêt d’aller s’exposer sur un salon comme celui de Genève.

Faraday Future FF91 vu avant avec Lidar sorti

Cette année à Las Vegas, c’est au tour de BYTON de se faire remarquer avec sa présentation d’un véhicule électrique (et autonome), enfin un peu moins mis sous les feux des projecteurs à mon sens que Faraday Future alors que le projet semble sur le papier un peu plus sérieux. Byton serait en route pour commercialiser en 2019 un SUV 100% électrique et technologiquement avancé. Un véhicule de 4.85m le situant entre le Tesla Model X et le Jaguar I-Pace avec une autonomie de 520 km (NEDC ou WLTP je ne sais pas) pour sa motorisation haut de gamme. Le seul point qui me met le doute sur la viabilité du projet est le prix annoncé de 45 000$ environ, quand on sait que le jaguar I-Pace débute à 75 000€ et le Model X à plus de 90 000€, cela place le projet au niveau du prix d’une Model 3 ou d’une Ampera-e … pour un véhicule doté de facultés de conduite autonome et d’une myriade de gadgets high-tech, je suis dubitative même s’il s’agirait à ce prix là d’une plus petite motorisation et autonomie.

Byton s’est donc exposé au CES, mais fait l’impasse sur un salon automobile comme le salon de Genève, où l’on retrouve pourtant pas mal de concepts de mobilité du futur avec des projets plus ou moins réalistes. Je me demande si le projet n’est pas avant toute une vitrine technologique dont le savoir-faire sera à vendre au plus offrant des constructeurs plus conventionnels (finalement un peu comme Rimac). En bref je suis le projet du coin de l’oeil en attendant plus d’informations (ou plus de visibilité sur la concrétisation d’une commercialisation).

Quelques concepts de mobilité d’avenir : électrique et/ou autonome ,de constructeurs connus ou moins (avec des formes de suppositoires … ou heureusement non 😉 ) :

renault concept ez-goconcept mobilite fomm concept mobilitegfg concept mobilite vw concept mobilitevw concept mobilite toyota concept mobilitetoyota concept mobilite

Cupra & Polestar – deux nouvelles marques qui font leurs débuts à Genève en 2018

Cupra, du caractère à revendre mais des débuts en douceur

Cupra c’est dans notre culture auto collective les modèles sportifs de Seat, mais depuis début 2018 c’est encore plus. Cupra devient une marque à part entière avec son logo et son identité, même si la filiation avec Seat reste encore évidente pour son démarrage puisque les modèles sont communs. Les ambitions sont grandes pour cette nouvelle entité du groupe VW.

cupra ateca - geneve 2018

Cupra est donc la nouvelle branche sportive de SEAT avec des modèles liant style et sportivité, et probablement à terme des développements spécifiques. En attendant, pour une première sur le salon de Genève Cupra a fait stand mitoyen avec Seat, il faut dire que la dernière Leon Cupra R ST est encore commercialisée sous le sigle Seat (pas si simple à suivre), le premier modèle de la nouvelle entité est quant à lui le CUPRA Ateca (SUV de 300 ch).

seat leon st cupra - geneve 2018cupra ateca - geneve 2018

Et si Cupra veut d’abord séduire les amateurs d’automobiles sportives, ils ont aussi quelques projets du côté du sport auto et de la compétition, en témoigne cette Cupra e-racer TCR prévue pour le championnat du tourisme électrique et dévoilée à Genève.

cupra e-racer tcr - geneve 2018

En tout cas j’ai bien aimé leur bout de stand à Genève avec une atmosphère résolument moderne & dynamique (et le mur en Kinect devant lequel je suis restée scotchée 5 minutes), même si face à Polestar les débuts semblent plus timides.

cupra - geneve 2018

Polestar, nouvelle marque premium qui mise sur l’électrification

De son côté Polestar a misé sur le style minimaliste pour son stand à l’image du design de son premier concept. Polestar passe donc du statut de “branche sportive” de Volvo à celle de “marque premium et électrique”, enfin …. ou presque puisque ce premier projet est finalement un modèle hybride, seuls les prochains modèles 2 et 3 devraient être full électrique.

polestar - polestar 1 - geneve 2018

En cherchant bien, on trouve dans le style de la face avant de ce nouveau modèle quelques références à l’ADN de Volvo (notamment de la S90), mais on sent plutôt l’envie d’avoir un positionnement différencié pour ces deux marques. Et la différence va même jusqu’au mode de commercialisation de ce modèle, puisqu’il est prévu une sorte de location longue durée, au lieu d’un achat pur et dur… de quoi brouiller un peu les pistes sur le prix final de l’auto qui se situerait quand même autour des 130000€.

polestar - polestar 1 - geneve 2018

Polestar 1 est donc un coupé 2+2 GT hybride à hautes performances offrant approximativement 600 ch pour 1000 Nm de couple. Son moteur thermique repose sur un 4-cylindres de 374 ch auquel s’ajoute deux moteurs électriques. Elle pourrait rouler en tout électrique jusqu’à 150 km.

polestar - polestar 1 - geneve 2018

En tout cas Polestar n’est pas passé inaperçu sur le salon et rares sont les médias qui n’ont pas commenté le lancement de la Polestar 1. Et dans mon cas cette voiture fait partie de mon TOP 5 de Genève (et on le retrouve souvent dans le TOP de mes confrères d’Automotivpress).

polestar - polestar 1 - geneve 2018

En Bref

Si le salon de Genève semble être “THE PLACE TO BE” pour lancer des nouvelles marques ou des nouveaux concepts, certaines entreprises fonctionnant plus dans l’esprit “startup” semblent quand même bouder les événements automobiles, y compris celui-ci, et cherchent plutôt à se démarquer en ne se montrant que sur des expositions relatives à d’autres univers… est-ce une stratégie gagnante ? Nous le verrons avec le devenir des projets Faraday Future (et sa FF91) ou Byton… En attendant je souhaite bien du courage à Polestar et Cupra pour trouver leur place dans cet échiquier mondial de plus en plus diversifié (ou bordélique au choix).

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.