Actualité

Tops et Flops du reveal de Faraday Future à Las Vegas

Faraday Future FF 91 exterieur

Ce nom “Faraday Future” est probablement inconnu de bien des amateurs de bagnoles, sauf peut-être de ceux qui s’intéressent de près aux véhicules électriques (et ceux qui suivent l’actu auto au jour le jour). Pour un petit rattrapage Faraday Future est une entreprise sino-américaine, basée aux Etats Unis mais fonctionnant avec des fonds chinois. En 2016, la marque s’est faite remarquer en présentant un concept car (plus “concept” que “car” au final) au CES de Las Vegas, et ils ont remis çà en 2017 avec le “reveal” de la FF91 (voiture qui sera produite) dans un show à l’américaine.

Faraday Future annonce donc ce mois de janvier 2017, une voiture électrique puissante, avec une bonne autonomie et des fonctionnalités de véhicule autonome… ça vous rappelle quelque chose ? C’est normal, le projet de la marque va directement chasser sur les terres de Tesla et ne s’en cache pas (vous allez comprendre pourquoi plus loin). Mais pour eux, ils lancent ce jour là au CES de Las Vegas une nouvelle espèce qui va changer l’avenir des générations futures (rien que ça !).

Étrangement Faraday Future ne se considère pas comme une entreprise œuvrant dans l’industrie automobile, mais comme une entreprise de technologie se penchant sur la question de la mobilité. Mais rien de vraiment surprenant à tout ça, et il y a fort à parier que nous allons voir apparaître de plus en plus d’acteurs nouveaux sur ce créneau, le Consumer Electronic Show de Vegas l’a bien fait sentir. La technologie devient le nerf de la guerre, et beaucoup de constructeurs vont s’associer à des boites de technologie pour réussir à faire muter leurs gammes d’automobiles … pour le meilleur comme  pour le pire !  Désolé pour les puristes / petrolhead, mais il va devenir difficile d’y couper dans nos vieux pays.

Les informations que l’on peut classer dans les “top” :

  • C’est une voiture “connectée” peu importe votre système (Android / iPhone), les informations devraient communiquer facilement entre l’ordinateur de la maison, votre télé intelligente, votre smartphone et la voiture sans rupture de service…. Et en profitant d’un écran HD dans celle-ci
  • C’est une voiture qui doit apprendre de vos habitudes avec une personnalisation poussée, le tout grâce à un compte utilisateur FF qui va mémoriser vos informations (big brother is watching you). Mais rassurez-vous les chinois vous assurent qu’ils feront très attention aux données collectées (ah ah aaaaaaahhh) … Décidément je vais ressortir une de mes références culturelles très élevée… vous voyez les voitures autonomes du film “démolition man”… bah on y arrive. Bref la voiture pourra vous reconnaître (physiquement avec une reconnaissance faciale) adapter la température de la voiture, la puissance, la musique et même à terme analyser vos humeurs pour adapter la conduite ou les services… un petit massage et de la musique douce si vous semblez énervé ?
  • Elle est équipée de Lidar (dont un capteur 3D rétractable un peu dans le même esprit que le sigle Rolls Royce en moins chic), de caméras HD, de radars courte et longue portée, ainsi que des capteurs ultrasons, bref tous les équipements qui doivent rendre cette voiture autonome et ce en toute sécurité… (affaire à suivre)
  • Elle propose une fonction”voiturier” (driveless valet parking), comme le teste également Tesla (et d’autres marques), qui vous permet de descendre de la voiture et de la laisser se chercher elle-même une place de parking disponible. On peut s’amuser en demandant à la marque de faire le test dans Paris ? Déjà que les places sont rares, il faut encore que la voiture puisse s’acquitter du parcmètre (idem avec les parkings souterrains), bref ça marchera bien dans certains coins mais dans les capitales du “tout payant” comme Paris, Londres, Madrid c’est mal barré.
  • Coté performances électriques, elle supplante Tesla d’une longueur de capot (enfin pour le moment car la riposte ne devrait pas tarder) sur les track race, avec un 0 à 60 mph (quasi le 0 à 100) en 2.39 sec. Elle atomise donc pas mal de véhicules sportifs et mêmes des supercars.  En équivalent thermique elle offrirait une puissance de 1050ch avec un couple immédiat comme toutes les électriques.
  • 130kWh pour cette FF 91, pour comparaison la Zoe avec sa nouvelle batterie est à 41 kWh et la Tesla P100D est à 100kWh.
  • Pour la charge, elle se rechargerait peu importe le système de charge que l’on a en face, une simple prise ou des bornes plus puissantes. Elle doit pouvoir se charger rapidement et ils ont développé des bornes de recharge très rapide (oui va falloir trouver un autre nom que “superchargeur”) et ils cherchent à développer la charge par induction (sans tout faire exploser ça serait mieux).
  • Autonomie, on doit pouvoir faire jusqu’à 600km (700km NEDC) ce qui est franchement bien surtout qu’ils se vantent qu’on n’aura pas à choisir entre performance et autonomie … à voir !
  • L’intérieur se veut spacieux et digne de la première classe, le modèle se positionne donc sur du premium voire même plus (vu la comparaison après avec le Bentley Bentayga).
  • Le design est pensé pour l’aérodynamisme (en même temps, à part les low cost, je ne connais aucune marque qui dira le contraire). Moi le seul élément qui fait toujours son effet ce sont les portes antagonistes… à voir d’ailleurs si elles seront bien sur les modèles commercialisés (j’ai un doute)

Faraday Future FF91 vu avant avec Lidar sorti Faraday Future FF91 vu arrière

Et côté flops alors ?

On va dire que la première moitié du show s’est bien passée, mais à mon sens cela se gâte sérieusement sur la seconde moitié.

  • On ne découvre la voiture réellement qu’à la moitié du speech … et là c’est le drame (enfin pour moi) .. un design vraiment très particulier (non je n’ai pas dit moche, mais je ne suis pas loin de le penser). Par contre je n’ai pas réussi à déterminer comment classer cette voiture, est-ce un SUV ou une Berline ou un monospace coupé limousine ?
  • Le départ arrêté semble être le passage obligé dans la course au “c’est moi qui a la plus grosse”, ils nous ont montré une vidéo mais pour être sûr que l’on a bien compris ils nous refont des 0 à 100 sur la scène en live avec les mêmes voitures (Bentley Bentayga, Ferrari 488 GTB, Tesla Model X et model S) mais les unes après les autres, donc finalement la comparaison n’existe plus … étrange mise en scène sans grand intérêt…
  • La marque est très fière d’avoir battue sur le 0 à 100 les deux Tesla Model X et S, 100 kWh vs 130 kWh cela semble légitime mais quand on voit que la FF91 gagne d’une longueur de capot devant la Model S on se dit “tout ça pour ça ?”. Quelque chose me dit que le poids de la bête doit être assez important mais bizarrement Faraday Future ne communique pas sur cette information.
  • L’inconvénient avec les démos en live, c’est qu’on a beau tout préparer pour que tout se passe bien, il faut forcément que cela plante. En France on a souvent appelé cela “l’effet Bonaldi” (du nom du présentateur de Canal+ qui faisait des démonstrations qui souvent échouaient). Pas de chance pour Faraday Future, c’est surement ce que la moitié des gens qui ont vu le reveal retiendront … deux tentatives d’utiliser le “driveless valet” et deux fois la voiture refuse d’obéir. “Elle est un peu timide” et “elle est un peu fainéante” diront-ils … en attendant “oups” ça fout mal quand même. Mais si vous maîtrisez l’anglais, vous pouvez aller lire l’article sur Jalopnik à ce sujet : “Here’s What Happened With Faraday Future’s Failed Self-Driving Demo
  • L’intervention de YT Jia, fondateur de LeEco et principal partenaire / investisseur de Faraday Future, fini de faire chuter tous les efforts de FF de faire un événement qui va marquer les esprits positivement en choisissant de s’exprimer en anglais. Je ne vais pas forcément me moquer de l’accent puisque j’ai aussi mon “french accent”, mais le problème c’est que YT nous parle anglais, mais que pendant les 30 premières secondes je pensais qu’il s’exprimait en chinois (ayant fait chinois LV3, on ne se moque pas, j’ai eu un gros doute) et j’attendais la traduction live. Cela fait plusieurs fois que j’écoute son intervention et je n’ai au mieux compris que la moitié du speech. Et les commentaires sous la vidéo postée sur Facebook sont loin d’être tendres “je suis asiatique et je ne comprends pas un mot de ce qu’il dit”, “Elon Musk doit mourir de rire devant son écran”, “pas assez d’argent chez FF pour avoir un traducteur mandarin / anglais ??” et autre “l’audience chute de 2.8k à 2.4k sortez-le de scène” … enfin vous voyez le genre
  • Sachant que juste après l’intervention YT, la voiture nous fait encore plus ou moins un fail avec le self driving, le suspens est à son comble quand la voiture se décide à bouger … soulagement du côté de FF.
  • Le show touche à sa fin, c’est le moment d’annoncer que l’on peut pré-réserver une FF91 sur ff.com … enfin du moins on peut la pré-réserver (normalement en versant un acompte de 5000$, mais ça marchait aussi sans acompte ce qui explique certainement les près de 65 000 précommandes en 3j) mais seulement si vous vivez aux USA, au Canada ou en Chine … et tant pis pour le reste du monde 😉
  • Ah oui vous attendiez un tarif ? pourquoi faire un prix ? Vous l’aurez compris … aucune communication à ce sujet mais les rumeurs donnent une base de 150 000$ et plus

Finalement outre les flops du show en lui même, je suis pour le moment plus que mitigée sur l’ensemble. On nous présente cette voiture comme une nouvelle solution de mobilité, une nouvelle espèce même …. euh bah en fait qu’est ce qui est vraiment révolutionnaire ? Enfin qu’est-ce que Tesla ne fait pas déjà ? Puisque cette voiture se positionne comme une Tesla Killer avant toute chose… Il y a bien quelques détails différents, mais sur l’ensemble la plateforme est la même que la concurrence avec les batteries dans le plancher, le self-driving c’est du déjà-vu, la personnalisation des réglages aussi, bref pour le moment je n’ai pas eu l’effet “waouh” pourtant espéré par la présentation… serais-je blasée ?

FF91 plateforme batterie FF91 reconnaissance conducteur

Enfin la grande question (et c’est le cas pour de nombreuses marques qui se lancent dans la course aux véhicules électriques), se pose plutôt du coté “planche à billets”. En effet le problème de cash flow ne se pose pas où peu quand on est une entreprise de technologie pure (comme LeEco)… mais c’est différent quand on doit concevoir un produit concret qui implique la construction d’une “giga factory” (tiens encore un point commun avec Elon)…

Et surtout comment va se développer une entreprise sino-américaine comme Faraday Future encore jeune et fragile sous la présidence Trump ? Jusqu’à maintenant Elon Musk était l’homme à abattre dans le business automobile, mais comment vont réagir les constructeurs face à la multiplication de projets plus ou moins farfelus comme FF, Rimac et bien d’autres…

Plus que les évolutions technologiques, je pense que c’est les feuilletons à la “santaaaaaaa barbaraaaaaaaaaaa” (gueguerre entre thermique / électrique, industrie auto à l’ancienne et nouveaux acteurs, bref toutes les petites phrases assassines qui sont aussi courantes dans l’univers automobile qu’en politique) qui vont nous occuper pendant les prochains temps. Vous sortez le popcorn ? 🙂
Et ceux qui ont plus d’une heure à tuer, voila la vidéo du reveal de la FF91 (sautez les 13 premières minutes) :

A propos de l'auteur

Raphaelle

Avoir des chromosomes XX n'empêche pas d'apprécier les voitures et les belles mécaniques, bien au contraire. Je pense même que cela permet d'apporter un regard différent sur le secteur automobile, sans pour autant devoir se limiter à commenter la palette des couleurs des citadines.

J'ai grandi baignée dans l'univers automobile, je me suis fait plaisir avec des sportives raisonnables, j'ai passé des heures voire des week-ends au sein de clubs automobiles. Depuis maintenant plus de 7 ans, j'édite seule le site Miss280ch. Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois, mais toujours avec humour et honnêteté.

Basée en Alsace, je profite de l'Autobahn illimité pour taquiner les VMax des voitures ou des Vosges pour tester les châssis ... ce terrain de jeu est parfait.

4 commentaires

  • Bonjour Raphaelle,
    Voila un article qui vaut de vous exciter les neurones après une bonne sieste. Pas de la même génération mais curieusement avec des références communes (Démoliton Man, le Cinquième Elément, ajouter svp Duel) je ne peux que m’inquiéter de ce monde “merveilleux et parfait” qui se prépare pour les automobilistes du Futur et il faudrait presque souhaiter “la grande cata” pur remettre les pendules à l’heure. Paradoxalement Trump que je ne saurais aimer, risque d’être le garde fou contre ces dérives technologiques exacerbées.
    J’ai beaucoup aimé le flop de la fonction “voiturier” et encore je voudrais le voir en réeel dans une grande capitale pour encore plus apprécier le gag.
    Beau boulot, beau blog, continuez à nous étonner.

  • Je viens de regarder la video, grand moment, les Marx Brothers en plein délire n’auraient sans doute pas fait mieux.
    Il est vrai que le PDG semble avoir inventé une nouvelle langue ue même la voiture ne semble pas avoir comprise quand il lui a été intimé de rentrer se garer.
    Merci pour ce grand moment .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.