Evenements auto

l’Audi e-tron quattro concept joue à cache-cache à Genève

audi e-tron quattro concept - salon de geneve 2018
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Le buzz que suscite cette partie de chasse au concept dans les rues de Genève et sur le stand Audi en éclipserait presque le lancement de la nouvelle A6. J’ai dit “presque” car l’A6 est quand même un modèle toujours très attendu dans la gamme, mais ce premier SUV électrique soulève pas mal de questions.

Mais l’Audi e-tron quattro concept qu’est-ce que c’est ?

C’est le futur SUV full électrique de la marque aux 4 anneaux prévu pour fin 2018 début 2019. Alors que le Jaguar I-Pace et le Hyundai Kona sont déjà entrés dans la danse des SUV sans carburant fossile au salon de Genève, Audi tease histoire de garder ses potentiels clients dans son giron. Le constructeur a même déjà ouvert les pré-commandes enfin plutôt réservations pour ce modèle, un petit chèque de 2000€ (2500 CHF pour les suisses) vous permettra d’être dans les premiers à recevoir votre Audi e-tron.

audi e-tron quattro concept - salon de geneve 2018

Est-ce un Q5 ? est-ce un Q7 ? difficile à dire mais certains sites l’annoncent comme Q6, coupant la poire en deux mais de toute façon on le saura bien assez tôt. Il faudra attendre quelques mois encore pour en apprendre un peu plus sur ce qui se cachera finalement sous ce camouflage. Même si sur le site internet du constructeur on trouve quelques photos sans camouflage (mais pas non plus dans sa version définitive)

Photo Audi A.G

Pour autant Audi ne nous laisse pas non plus complètement dans l’inconnu, on sait qu’il s’agit d’un SUV 5 places avec un gros travail sur l’aérodynamisme (bon coefficient de pénétration dans l’air) qui s’annonce comme ayant 500 ch sous le capot grâce à 3 moteurs électriques et une transmission intégrale. On parle aussi d’un 0 à 100 km/h en 4.6 secondes et d’une autonomie allant jusqu’à 500 km, donc juste devant les performances de l’I-Pace. On peut donc imaginer qu’Audi doit avoir intégré une batterie de l’ordre de 100 kWh (comme le model X 100D de Tesla), à confirmer.

Photo Audi A.G

Photo Audi A.G

L’intérieur devrait faire une part belle aux écrans pour commander toutes les fonctionnalités de l’auto si on en croit les photos visibles sur la page du concept. Et si la question de la recharge (pour les promenades au long cours) se pose pas mal pour le modèle de Jaguar, ici Audi communique déjà sur l’implantation de stations IONITY compatibles pour son véhicule.

Ionity est une coentreprise entre les constructeurs automobiles BMW, Mercedes-Benz, Ford, ainsi qu’Audi et Porsche du Groupe Volkswagen, ayant pour vocation de construire en Europe un réseau de bornes . [source wikipedia]

Des prototypes en goguette

Si 250 prototypes du concept sont en train de sillonner le monde entier dans toutes les conditions pour tester les capacités et performances de l’auto, un certain nombre de ces protos ont convergé vers Genève histoire d’attirer l’attention sur ce futur modèle d’Audi.

J’ai même été doublée par l’un d’entre eux à l’approche de l’aéroport (et du palexpo) le lundi soir (veille de salon), et je dois dire qu’avec son camouflage je l’avais déjà repéré dans mon rétro avant même qu’il ne me dépasse (et j’avais levé le pied, histoire d’en avoir le coeur net). Certaines personnes les ont aperçues au centre ville, d’autres chez le concessionnaire local (AMAG) … Mission réussie, on a parlé de ces étranges véhicules camouflés.

audi e-tron quattro concept - on road salon de geneve 2018

Oui c’est flou … mais il m’a quand même prise par surprise cet e-tron concept

Et même sur le salon de Genève, le concept continue à jouer à cache-cache avec la presse. Il est là sur le stand mais sous un drap, et il faut venir aux rediffusions du show / reveal de l’A6 diffusé toutes les 2 heures pour être sûr de ne pas louper le lever de voile sur l’auto. A la fin de chaque présentation, on dévoile le concept e-tron pendant quelques minutes (2 à 5 minutes), juste le temps de pouvoir prendre quelques photos et il disparaît aussitôt sous son voile et tant pis pour ceux qui n’ont pas dégainé leur attirail photo / vidéo assez tôt.

audi e-tron quattro concept - salon de geneve 2018 audi e-tron quattro concept - salon de geneve 2018 audi e-tron quattro concept - salon de geneve 2018 audi e-tron quattro concept - salon de geneve 2018

Et l’A6 ?

La 8ème génération de l’Audi A6 est donc dévoilée pendant le salon de Genève. Toujours plus confortable, sportive et digitale, sur le papier l’A6 gagne sur tous les plans. On ne peut pas vraiment dire que côté design il y ait une grande évolution, mais c’est dans l’esprit de la marque de faire des facelifts relativement léger à vous de chercher les différences d’une génération à l’autre (moi je me pencherai sur la question quand je la verrais sur la route).

nouvelle audi a6 - salon de geneve 2018

Ce qui m’a par contre plus interpellé, c’est la petite nouveauté du côté des moteurs. On parlait d’électrique juste au dessus avec l’e-tron concept, mais l’A6 propose maintenant des hybridations légères de l’ensemble de ses motorisations V6 comme 4 cylindres. Une batterie lithium-ion associée à un alterno-démarreur va permettre de baisser les consommations de carburant, le système fonctionne comme un start & stop plus étendu puisque dans certaines situations la voiture peut rouler comme en roue libre entre 55 et 160 km/h (le moteur se coupant alors), idem à l’arrêt le moteur reste coupé c’est la batterie qui va faire avancer l’auto le temps que le moteur soit ré-enclenché. On est loin de l’hybridation façon Toyota – Lexus mais c’est déjà un pas en avant intéressant vers des baisses de conso sans renier le plaisir des moteurs allemands. Du moins c’est comme ça que je l’ai compris, affaire à suivre !

nouvelle audi a6 - salon de geneve 2018

En tout cas présentation originale de la nouvelle A6 au salon de Genève où  la marque a transformé son stand en salle de cinéma avec les sièges, les ouvreuses, le popcorn (et autres friandises) … et au programme sur l’écran plutôt que d’avoir des films institutionnels classiques, on a une série de court-métrages relativement drôles et inspirés (même s’il faut parfois se creuser un peu la tête pour comprendre le lien avec l’A6), en voici deux :

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.