Evenements auto

A Genève Peugeot sort les griffes et en impose avec son stand et sa 508

Stand Peugeot - salon de geneve 2018
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Il y a quelques années je me moquais gentiment des stands des constructeurs français, notamment sur le salon de Francfort, parce qu’ils y étaient généralement calme et donc propice pour faire une pause dans l’agitation d’un salon (à l’exception du Mondial de Paris). Mais cette année à Genève c’est une toute autre histoire, le stand Peugeot attire un flot ininterrompu de curieux grâce à ses nouveaux modèles et à son nouvel ambassadeur.

Un ambassadeur de taille pour un stand pourtant réduit

Non je ne parle pas de Novak Djokovic ou de Miss France, mais de cette sculpture monumentale de 12.5 mètres de long pour 4.8 mètres de haut représentant le lion, emblème de la marque. C’est donc un ambassadeur impassible mais légèrement envahissant qui se charge de transmettre les valeurs de la marque et d’inviter les visiteurs à converger vers le stand Peugeot, car il se voit relativement de loin dans un salon où les stands sont assez plats.

Peugeot LION - salon de geneve 2018

Si en photo on comprend qu’il est grand, je peux vous dire que quand vous êtes à ses pieds il est impressionnant, et la mission selfie n’est pas des plus aisées. Vu son gabarit je ne le mettrais pas chez moi, mais dans un format plus réduit il ferait son petit effet en décoration non sans rappeler les oeuvres de Richard Orlinski. Ce lion semble avoir été figé dans son mouvement, il parait avancer fièrement sans agressivité mais sans pour autant se montrer faible.

Peugeot LION - salon de geneve 2018

Le selfie #BigLion à 19h30 après la fermeture du salon (miss280ch KO)

En une sculpture, les équipes design de Peugeot ont réussi à transmettre un message assez clair que l’on retrouve aussi dans les nouveaux modèles de la marque “ne nous sous-estimez pas, on ne va pas se laisser faire”. On retrouve donc assez bien l’ADN de Peugeot dans cette création, et je trouve que l’on perçoit un peu de cette oeuvre et de son message dans la réalisation et le design de la Peugeot 508.

Stand Peugeot - salon de geneve 2018

C’est en tout cas un choix audacieux que de faire trôner au centre du stand un totem de cette taille, surtout que cette année le stand Peugeot est plus petit que les années précédentes car il a cédé 1/3 de sa superficie à Citroën (à vue de nez, je n’ai pas sorti le mètre pour vérifier)…”Petit mais costaud” pour reprendre le slogan d’une pub pour des bonbons. Autre changement stratégique, seules les nouveautés sont exposées alors qu’avant toute la gamme (au sens très large du terme) était présentée.  Point de 308 (si ce n’est une version TCR dans la partie sport auto), de 3008 ou de 5008, mais pour cela il suffit d’aller chez n’importe quel concessionnaire, alors autant se concentrer en montrant des 508 et des Rifter en nombre.

Peugeot 308 TCR - salon de geneve 2018

Les deux nouveautés et un concept

Tous les yeux sont tournés vers la nouvelle 508, il faut dire que cela fait du bien quand une berline est de nouveau lancée au milieu de l’invasion des SUV (je sais, je radote un peu). Comme souvent il ne faut pas se fier aux premières impressions que l’on a avec les photos et autres photoshop. Les lignes sont assez intéressantes et comme on le dit “le diable se cache dans les détails”, mais certaines photos ne rendent pas justice aux courbes et autres éléments de design. Il faut le voir et même le toucher pour mieux comprendre.

Peugeot 508 - salon de geneve 2018 Peugeot 508 - salon de geneve 2018

En tout cas c’est une jolie découverte, et si je pourrais vous en parler un bon moment car j’ai eu l’occasion (avec la team Automotivpress) de passer 1 heure en compagnie de Gilles Vidal (directeur du style Peugeot), je ne le ferais pas … enfin pas dans cet article… Soit je l’écrirai un peu plus tard dans le mois, soit j’attendrai carrément l’essai pour vraiment revenir sur certains points détails (comment ça mon message pour l’équipe Peugeot n’est pas subtil ? oups 😉 ) .

Et si votre truc à vous c’est plutôt les ludospace pour leur modularité, le nouveau Peugeot Rifter est présenté sur le salon de Genève. Pour ma part c’est surtout le concept Rifter 4×4 concept qui a attiré mon attention. D’une part parce que l’idée est farfelue mais aboutie en même temps (avec un joli univers intérieur et extérieur) mais aussi parce qu’il s’agit d’une nouvelle collaboration avec Dangel (dont je devrais vous parler plus en détail prochainement) qui avaient aussi participé au projet Citroën Spacetourer Rip Curl (exposé sur le stand voisin et que j’aime beaucoup).

Peugeot Rifter 4x4 - salon de geneve 2018 Peugeot Rifter 4x4 - salon de geneve 2018

En Bref

Peugeot continue sa mutation vers une image et des produits de plus en plus qualitatifs, et c’est plus que nécessaire car la concurrence avance vite également. Et si les questions relatives aux motorisations et à l’électrification de la gamme sont peut-être encore leur talon d’Achille pour de nombreux observateurs extérieurs, tel leur emblème la marque avance fièrement vers le futur pas à pas mais sans faillir (un peu également à l’image de Jean Philippe Imparato avec qui j’ai pu échanger quelques mots rapides, merci pour votre temps). Pour ma part j’observe une belle montée en gamme de Peugeot (surtout pour le style et l’intérieur) qui est clairement la locomotive du groupe PSA.

On pourra d’ailleurs se demander si l’absence d’Opel et surtout de DS n’est pas de mauvais augure pour ces deux marques du groupe… Notamment pour DS qui suscite déjà quelques interrogations (à lire l’article de Boitier Rouge : DS : une marque en voie de disparition ? (histoire et analyse)) mais l’avenir nous le dira.

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

1 commentaire

Laisser un commentaire