Sur la route

Télépéage : le petit boitier dont je ne veux plus me passer en France

badge télépéage
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Encore une fois cela pourrait sonner comme un article sponsorisé mais ça ne l’est pas. Par contre quand je vois au moment des longs WE et des vacances les files d’attente aux péages, je me dis que certains ne savent peut-être pas que le coût du badge “Télépéage” est sûrement compensé par le gain de temps (et d’économie d’essence).

Alors je n’ai jamais souscrit à ce système pour éviter les files d’attente, car vivant dans l’Est les péages sont quand même assez rarement engorgés au point de songer à abandonner sa voiture sur place d’exaspération (et puis j’évite les déplacements de ce type le samedi). Je vais par contre vous dévoiler mes deux motivations premières, je pense que certains sont dans mon cas et d’autres vont avoir le droit de se moquer de moi :

  • épargner mes jantes
  • épargner mon corps

Alors pour certains épargner les jantes est complètement aberrant, on voit d’ailleurs souvent les trottoirs entourant les bornes de péage recouverts de gomme (pour ceux qui ont de la chance d’avoir un pneumatique protégeant la jante). Quand on a de grands bras dans une voiture standard, le problème est moins flagrant, mais sur un gabarit comme le mien (plus condensé dirons-nous) avec des voitures de toutes tailles (mais souvent avec centre de gravité plutôt bas), le péage est un moment fort désagréable (outre la douloureuse…)…

On doit au choix risquer de s’approcher trop près de tout le béton entourant la borne (une variante de Fort Knox), soit faire une séance de stretching à base de “gogo gadget au bras” (et bizarrement ça ne marche pas toujours terrible) …

D’où le second point, quand on n’a pas eu le compas dans l’oeil pour s’approcher suffisamment proche de l’objet de torture, il faut alors se contorsionner pour récupérer le dit ticket ou sa CB. Et je peux vous dire qu’à l’époque de la 350Z si j’avais eu ce badge télépéage, je me serais probablement épargnée des sacrés bleus sur les cotes et bras voire même quelques douleurs aux épaules ou dos… parce que plus d’une fois j’ai dû détacher la ceinture pour passer à travers la vitre baissée afin de chopper ce p#@*$! de ticket…

autoroute - péage - télépéage

Bref quand en plus j’ai dû emprunter l’A4 entre Paris et Strasbourg (sans télépéage) plusieurs fois, j’ai été définitivement vaccinée. Oui car sur ces quelques 500 km (qui séparent la capitale du royaume de la choucroute), ce n’est pas moins de 6 barrières de péage (entre les tickets et les paiements) que l’on rencontre (et encore on en a 1 ou 2 de moins par rapport aux années passées)… de quoi devenir complètement chèvre.  On a vraiment l’impression de ne faire que ça sur ce trajet. Alors que maintenant avec Télépéage, même si les péages nécessitent de lever le pied, avec ce petit boitier électronique au bip si charmant (ça c’est ironique), ce n’est presque plus une corvée de traverser cette épreuve (reste quand même le poids de la facture).

En plus les voies télépéage à 30km/h commencent petit à petit à se faire plus courantes donc ça fluidifie encore plus le passage. Reste qu’il y a toujours le moment d’appréhension en s’engageant dans la voie T que le boitier se décide à ne pas vouloir fonctionner (oui ça sent le vécu).  C’est toujours moins pire que d’échapper sa CB et la voir tomber par terre, car pour la récupérer c’est aussi un sacré bazar.

Bref depuis quelques temps (quand je ne l’oublis pas lorsque je vais emprunter les voitures en parc presse), j’utilise mon badge télépéage pour mes déplacements ponctuels sur les autoroutes françaises. En fonction des opérateurs d’autoroute, les offres varient sensiblement (attention quand même aux conditions). Mais globalement tous proposent une offre pour les utilisations occasionnelles (genre vacances) du badge où seuls les mois où le badge est utilisé sont facturés.

Dans ces cas là, au tarif du ou des péages (non ne pleurez pas … il reste les nationales sinon mais faut faire attention aux bandits manchots nommés radars qui coûtent encore plus chers) s’ajoute le forfait mensuel du badge… entre 1.5€ et 2.0€ globalement en fonction des offres…

Alors pour 4€ max (si vous êtes à cheval sur deux mois) est-ce que le jeu en vaut la chandelle pour vous ? Vous êtes les seuls à le savoir, mais pour ma part je suis en effet prête à payer pour plus de tranquillité (et les jantes et mon corps me disent merci) .

 

p.s : enfin si APRR veut m’offrir quelques mois gratuits sur mon badge je ne dis pas non … hein quoi ? bon ok je rêve, je sais pas la peine de me le rappeler…

 

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

2 commentaires

  • Je ne me suis jamais vraiment intéressé à ce genre de chose, sans doute parce que je suis à l’autre bout de la France, là où les routes sont gratuite (merci Anne de Bretagne ^^).
    Je ne savais pas qu’on pouvait payer à l’utilisation, ça peut être pas mal comme formule pour quelqu’un qui voit les barrières de péage comme un 0 à … 130 😀 plutôt qu’une corvée tellement il n’en voit pas souvent.
    Est ce que ton badge te permet de traverser la France ou il n’est valable uniquement sur le réseau APRR?
    Ça passe bien à travers les pare-brise athermique? A une époque les GPS n’aimaient pas trop ces pare-brises, je ne sais pas si c’est mieux maintenant.
    Question con puisque je pense connaitre la réponse, à part le prix de l’abonnement, le prix de l’autoroute est le même avec et sans badge?

    • On peut toujours prendre les voies qui demandent un stop pour jouer de l’accélérateur …
      mais sinon oui on achète le badge du réseau le plus proche mais il est valable dans toute la france 🙂

      en cas de parebrise athermique y a toujours une zone où mettre le badge 😉
      et oui le tarif est le même (y a juste le forfait mensuel qui s’ajoute)… y a une remise sur certains badges pour ceux qui font toujours le même trajet tous les jours mais sinon c’est les mêmes prix.

Laisser un commentaire