Coup de coeur Inclassables

15 ans de records de vitesse pour Bugatti

Bugatti Veyron 16.4 407 km/h
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Bien sûr, le palmarès du constructeur alsacien est bien plus long et étoffé, si l’on se penche sur les 110 ans de la marque. Mais si l’on fait un focus que sur la partie contemporaine de l’histoire de Bugatti, il y a déjà un peu à dire, rien que sur les différents records de vitesse de ces dernières années.

490 km/h lors du dernier record

Il n’est pas utile de chercher bien loin le dernier exploit de Bugatti. Celui-ci a été établi au mois d’août 2019 sur la piste d’Ehra-Lessien en Basse-Saxe. Vous le verrez ce nom revient souvent dans l’histoire des records de la marque.

C’est alors un modèle de pré-série conduit par Andy Wallace qui va se lancer à la conquête d’un nouveau record historique. Mission réussie, avec un passage de cap symbolique, celui des 300 mph (avec un peu plus de 304 mph validés) soit 490 km/h.

Selon les calculs, les ingénieurs pensent même que sur une piste du Nevada, dont l’altitude est encore plus propice aux records, la voiture aurait pu faire mieux et probablement dépasser les 500 km/h, mais la sécurité primait avant tout pour les équipes de Bugatti, qui ont donc privilégié la piste d’essai Volkswagen qu’ils connaissent bien.

De ce record découlera une nouvelle déclinaison produite à 30 exemplaires de la Chiron, et qui arborera le nom de Chiron Super Sport 300+. Pourquoi 30 exemplaires me direz-vous ? Non pas parce que le prix de 3.5 millions d’euros découragerait les autres acheteurs, mais tout simplement pour que le record puisse être enregistré dans le Guiness Book dans la rubrique “voiture de série la plus rapide du monde”, il faut une production d’au moins 30 exemplaires.

Bugatti Chiron Super Sport 300+ 490 km/h

La Chiron Super Sport 300+ a donc été dévoilée à certains clients lors d’une des célébrations des 110 ans de la marque à Molsheim . Sous le capot, on retrouve le fameux W16 que l’on ne présente plus, il a été porté à 1600 ch comme pour la Centodieci (soit 100 de plus que la Chiron). Mais pour atteindre ce nouveau record de 490 km/h, cette édition limitée a reçu de nouvelles optimisations de la carrosserie pour gagner encore un peu en aérodynamisme, elle est notamment plus longue de 25cm. Le diable se cache définitivement dans les détails.

Bugatti Chiron Super Sport 300+ 490 km/h

Difficile d’imaginer un véhicule de série, aussi luxueux, s’aventurer à de telles vitesses. On a même du mal à se représenter ce que sont ces allures, si certains d’entre nous ont déjà dépassé les 200 km/h (sur circuit ou autoroute allemande bien entendu), on est déjà beaucoup moins nombreux à avoir passé le cap des 300 km/h (déjà impressionnant), mais alors passer les 400, puis flirter avec les 500 km/h semble être une douce folie.

De 2005 à 2019, de la Bugatti Veyron à la Chiron Super Sport 300+

Revenons un peu dans le passé, c’était il y a 15 ans, en avril 2005, la Bugatti Veyron 16.4 agitait la presse automobile avec un record de vitesse que l’on n’attendait pas. La renaissance de la marque sous pavillon Volkswagen allait entrer dans sa phrase de commercialisation active et beaucoup n’y croyaient pas vraiment. Quoi de mieux alors pour séduire les futurs acheteurs que de promettre “le véhicule de série le plus rapide du monde”, 1000 ch et 400 km/h sont des chiffres qui parlent aux amateurs du genre.

Bugatti Veyron 16.4 407 km/h

Après une première tentative infructueuse sur la piste d’Ehra-Lessien avec une vitesse de seulement 380 km/h, il n’était pas question d’abandonner. La seconde sera la bonne, le pilote Uwe Novacki réussit alors à dépasser le cap des 400 km/h, atteignant même 411 km/h. Les autres essais confirmeront l’homologation du modèle pour 407 km/h.

Bugatti Veyron super sport 431 km/h

5 ans plus tard, en juillet 2010, c’est le pilote d’essai Bugatti Pierre-Henri Raphanel qui établira un nouveau record de 431 km/h au volant de la Bugatti Veyron Super Sport.

Le roadster de Bugatti n’est pas en reste, en avril 2013, la Veyron Grand Sport Vitesse WRC devient le roadster le plus rapide avec un record de vitesse à 408 km/h sans toit, mais avec vitres relevées (heureusement). Il faut quand même oser rouler à plus 400 km/h sans le toit, les propriétaires de cabriolet comprendront aisément le côté fou de la chose. Cela sera le dernier record attribué à une déclinaison de la Veyron.

Bugatti Veyron grand sport vitesse 408 km/h

En 2016, Bugatti lance un nouveau modèle, la Chiron, qui s’accompagne forcément par une homologation de la vitesse max de la voiture. Ici, la marque n’a pas battu son dernier record de vitesse (431 km/h), mais a positionné la nouvelle Chiron et ses 1500 ch à 420 km/h.

Depuis Koenigsegg et d’autres constructeurs ont voulu eux aussi leur part du gâteau, enfin leur titre de “voiture de série la plus rapide du monde”, mais avec désormais les 490 km/h du dernier record de la Chiron Super Sport 300+, Bugatti a de nouveau placé la barre haute.

Des 200 km/h atteints par la Bugatti Royale d’Ettore Bugatti en 1926, la marque en a parcouru du chemin, et si Stephan Winkelman souhaite se consacrer à d’autres développements, que la seule course au record de vitesse, on se doute bien qu’ils vont quand même garder un oeil sur la concurrence.

Bugatti à Molsheim

Envie de plus de lecture sur Bugatti : De La Voiture Noire à Centodieci : l’année des modèles exclusifs Bugatti | Quand Bugatti et Champagne Carbon lancent leur partenariat depuis Molsheim | Plein phare sur l’exposition “incomparables Bugatti” – cité de l’automobile de Mulhouse

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Avoir des chromosomes XX n'empêche pas d'apprécier les voitures et les belles mécaniques, bien au contraire. Je pense même que cela permet d'apporter un regard différent sur le secteur automobile, sans pour autant devoir se limiter à commenter la palette des couleurs des citadines.

J'ai grandi baignée dans l'univers automobile, je me suis fait plaisir avec des sportives raisonnables, j'ai passé des heures voire des week-ends au sein de clubs automobiles. Depuis maintenant plus de 7 ans, j'édite seule le site Miss280ch. Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois, mais toujours avec humour et honnêteté.

Basée en Alsace, je profite de l'Autobahn illimité pour taquiner les VMax des voitures ou des Vosges pour tester les châssis ... ce terrain de jeu est parfait.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.