Evenements auto

#iaa2019 : 5 concepts et un véhicule non identifié

iaa 2019 - Hyundai concept 45
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Après avoir donné mon avis à chaud sur l’ambiance du salon, revenons un peu plus dans le vif du sujet. Pour attaquer ce premier article orienté “produit” à propos du salon de Francfort, je vous propose une immersion autour de 5 concepts dévoilés à l’IAA 2019. Qu’ils soient étonnants, audacieux ou proches d’une réalisation imminente, ils ont tous les 5 attiré mon attention. Et tant qu’à parler de concepts qui sortent de l’ordinaire, j’ai aussi ajouté un véhicule un peu spécial croisé sur un stand à l’écart que je ne savais pas trop où classer sinon.

Premier constat sur ces 5 concepts que j’ai sélectionné, 4 concepts sont prévus comme des projections de véhicules 100% électriques. Rien de bien étonnant dans le contexte actuel, mais on commence à remarquer que l’électrique semble finalement débrider la créativité de certains designers. Je vais commencer par le seul véhicule des 5 qui serait encore équipé d’une motorisation thermique.

BMW Concept 4

Impossible de traverser le stand BMW sans s’arrêter net sur ce Concept 4. Ce qui doit préfigurer de la prochaine génération de Série 4, ne laisse pas indifférent les visiteurs. Sa belle robe rouge contribue certainement à cet effet, mais au-delà du choix de la couleur de la carrosserie, il y a quelque chose dans les courbes et les proportions de ce concept qui attirent l’oeil.

iaa 2019 - BMW Concept 4

Si sur les photos l’énorme calandre reste un élément clivant, dans la réalité du salon, elle dérange ou chagrine toujours mais bien moins, à mon avis, que son intégration sur la Serie 7, le X7 ou même la nouvelle Serie 1.

Si BMW continue avec la stratégie mise en place depuis quelques années, le modèle de série devrait être assez proche de ce concept, . C’est en tout cas ce qui s’est passé avec le X2 concept ou celui de la Z4 ou encore de la Serie 8, pour ne citer que ceux qui me reviennent assez vite en tête pour avoir provoqué un effet “waouh” sur les salons qui les mettaient en avant.

Et puis un coupé, c’est tellement rare de nos jours que l’on ne peut que s’enthousiasmer quand on en croise, non ?

Hyundai concept 45

“45” pour fêter les 45 ans d’un autre concept qui a inspiré celui-ci : le Hyundai Pony Coupé. Au-delà de l’inspiration puisée dans l’histoire de la marque, une première pour Hyundai il me semble, c’est avant tout un coup de crayon assez audacieux par rapport aux tendances actuelles qui me plait.

iaa 2019 - Hyundai concept 45

Surtout que ce concept aux allures futuristes ne serait pas si éloigné d’une mise en production. Il faudra cependant attendre l’année prochaine pour en savoir plus sur la conclusion donnée à ce projet. Mais Hyundai a piqué ma curiosité.

En attendant son évolution pour une mise sur le marché, on peut apprécier ce concept aux lignes épurées. Dans un marché automobile où le design extérieur rivalise de courbes torturées et d’emboutissage complexe des pièces de carrosserie, le Concept 45 semble amener une lecture simple et géométrique de son esthétique. Assez zen je trouve !

On trouve un esprit fastback dans ce concept, même si les proportions laissent à penser qu’il s’agira probablement d’un crossover. Dans tous les cas, cela sera un nouveau modèle 100% électrique qui devrait compléter assez rapidement la gamme Blue Drive de Hyundai.

Cupra Tavascan

Après le Formentor présenté à Genève, Cupra revient à Francfort avec un autre concept SUV, mais cette fois il s’agit non pas d’un modèle hybride mais d’un modèle 100% électrique.

iaa 2019 - Cupra Tavascan

Je parlais de tendance de design juste au-dessus, je pense que l’on a ici le bon exemple pour illustrer les lignes torturées à la mode dans certains bureaux de design. Un style musclé qui veut offrir au public un SUV aux accents sportifs, sauf que si la marque veut faire du volume, je ne suis pas sûre qu’un design aussi clivant soit la clé pour pouvoir élargir la gamme à autre chose que du véhicule haut sur roues, et ça, ça serait bien dommage pour Cupra.

On ne peut pas dire que ce concept manque d’originalité, pour autant son arrière n’est pas sans me rappeler des concepts présentés par le chinois Wey, deux ans plus tôt à Francfort également. Cet arrière un peu canard passe difficilement inaperçu. Mais je dois bien avouer que les photos accentuent un peu les disproportions de l’engin, sur le salon ce n’est pas aussi radical comme ressenti.

Mercedes EQS

Avec ce concept Mercedes nous propose une grande berline électrique dans l’esprit de sa Classe S. Il viendrait compléter l’offre électrique du constructeur qui démarre actuellement avec l’EQC (SUV) et qui nous avait aussi déjà présenté un concept EQA (compacte) il y a quelques années.

iaa 2019 - Mercedes concept EQS

Au moins Mercedes nous offre des courbes douces et sensuelles sur ce concept (très loin du dessin du Cupra Tavascan). Des lignes qui devraient s’affirmer un peu plus dans sa version commercialisée, si l’on se base sur le parcours de l’EQC entre son concept et sa commercialisation.

Quelques données techniques sont déjà communiquées avec ce concept, dont une autonomie de 700 km (WLTP), une puissance de 350 kW, un couple de 760 Nm et un 0 à 100 en moins de 4.5 secondes. Le tout dans un confort et un silence qui sera sûrement exceptionnel.

Audi AI:TRAIL

Audi est venu avec 4 concepts AI différents, mais celui qui a attiré tous les regards, c’est certainement ce véhicule paré pour une expédition sur la Lune ou mieux sur Mars quand on voit son design.

iaa 2019 - Audi AI:TRAIL

Un véhicule qui trouverait très certainement sa place dans un film comme Oblivion (ou tout autre opus du genre). En tout cas une vision d’un véhicule dédié au loisir off-road qui ne peut que surprendre par son parti pris sur le design extérieur comme intérieur.

Là aussi quelques données techniques semblent déjà disponibles autour de AI:TRAIL :

  • Puissance 320 kW
  • Couple : jusqu’à 1000 Nm
  • Autonomie sur route : 400 à 500 km
  • Autonomie en tout-terrain : 250 km

Et si vous pensez que vous avez déjà vu le plus étrange de l’article, attendez de voir mon bonus.

Ramsmobile Protos

Comment décrire ce véhicule si ce n’est qu’il semble être l’enfant illégitime d’un Hummer avec une Lamborghini Aventador. Drôle de mélange me direz-vous ? Certains lui trouvent aussi un petit air de Batmobile version SUV, mais je préfère ma version.

iaa 2019 - Ramsmobile Protos

Dans tous les cas il s’agit bien d’un énorme franchisseur (il a même une chenille pour aider à sortir le véhicule de situations délicates), mais ce qui pourrait vous surprendre c’est que malgré une apparence ultra massive, son poids est juste improbable. Seulement 1400 kg selon sa fiche technique, alors qu’on lui donnerait facilement une tonne de plus au premier coup d’oeil.

Comment un monstre tel que celui-là peut s’avérer aussi light vu son gabarit ? Tout simplement parce que sa carrosserie est composée de carbone, de kevlar et d’élément en titane.

Sous le capot, vous trouverez 999 ch d’un moteur américain à peine sur-alimenté. Et si vous vous demandez comme moi à quoi ou surtout à qui il pourra bien servir. Je pense qu’il trouvera preneur au Moyen-Orient et sûrement un peu en Russie (pays d’origine), il faut dire que j’ai cru comprendre que son tarif approcherait du million de dollars. Vous ai-je précisé que le comble du chic pour ce monstre c’est d’intégrer une chicha (nouvelle génération) avec des embouts rattachés à chaque siège ?

Non vraiment c’est certainement le véhicule le plus WTF que j’ai trouvé à l’IAA cette année.

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Avoir des chromosomes XX n'empêche pas d'apprécier les voitures et les belles mécaniques, bien au contraire. Je pense même que cela permet d'apporter un regard différent sur le secteur automobile, sans pour autant devoir se limiter à commenter la palette des couleurs des citadines.

J'ai grandi baignée dans l'univers automobile, je me suis fait plaisir avec des sportives raisonnables, j'ai passé des heures voire des week-ends au sein de clubs automobiles. Depuis maintenant plus de 7 ans, j'édite seule le site Miss280ch. Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois, mais toujours avec humour et honnêteté.

Basée en Alsace, je profite de l'Autobahn illimité pour taquiner les VMax des voitures ou des Vosges pour tester les châssis ... ce terrain de jeu est parfait.

1 commentaire

  • Tu notes un point important : serait-ce enfin le retour des courbes harmonieuses et autres lignes douces dans le design automobile ? Parce que le Cupra, en effet, c’est du lourd… et quand on observe la gamme Toyota par exemple, mon Dieu, à se demander si les designers ne se font pas torturer lors du dessin de nos futures carrosseries !!!
    Merci la Honda-e et son design doux et pourtant vraiment sympa, et le BMW concept 4, tellement moins agressif qu’une Lexus équivalente…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.