Coup de gueule

Connaissez-vous les places de parking réservées aux femmes ?

parking places femme
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Ces places de parking pour femmes je les ai personnellement découvertes en Allemagne il y a une dizaine d’année, en étant plutôt surprise par la démarche dans un premier temps. Là-bas elles portent le doux nom de “Frauenparkplatz” (ah cette langue aux sonorités si douces… ), et si certains y voient une réponse sexiste quant aux capacités de se garer des femmes, leur objectif premier était tout autre, mais comme on voit le mal partout il fallait forcément trouver une polémique stérile et inutile. Alors aujourd’hui j’avais envie de vous en dire plus à ce sujet car c’est probablement amené à se multiplier chez nous aussi, enfin je l’espère et le souhaite.

Pour ceux qui vont plus ou moins régulièrement en Allemagne en voiture (ou qui ont déjà eu l’occasion de le faire), vous avez probablement croisé dans les parkings des places avec la mention “frauenparkplatz” plus ou moins agrémentées d’une iconographie girly (ou pas !). A Mulhouse, plusieurs parkings de la ville se sont aussi mis à créer des places de parkings spécifiques pour les femmes (mais je ne pense pas en avoir vu ailleurs), au même titre que l’on croise des places pour les personnes à mobilité réduite ou parfois pour les familles…. mais pourquoi des places pour les femmes ?

Le principe des places de parking pour femmes

Ces places se retrouvent dans les parkings souterrains en Allemagne, elles sont là pour augmenter la sécurité ou du moins le sentiment de sécurité des femmes circulant seules en ville (peu importe l’heure). Si vous avez déjà croisé ce genre de places, vous aurez peut-être remarqué qu’elles se trouvent généralement à proximité des sorties piétonnes.

En fait elles sont souvent dans des zones mieux éclairées, mieux surveillées (par des caméras ou par la proximité de la caisse ou des gardiens), et proche des accès piétons pour éviter de se retrouver à déambuler seule dans un parking parfois bien glauque et pas toujours bien fréquenté.

parking places femme - frauenparkplatz

Certains y voient une dérive sexiste car ces places sont aussi parfois plus simples d’accès, en évitant les poteaux / murets gênants, mais ce n’est pas tant parce qu’une femme ne sait pas manœuvrer que cela a été pensé, mais pour qu’elle puisse plus facilement ouvrir les portières arrières si elle voyage avec un enfant.

Bref dans le plan initial elles ne sont pas spécialement plus larges ou plus faciles que les autres places du même parking, mais elles doivent rassurer les femmes. La chine a un peu dérapé sur le concept d’ailleurs donc je n’en parlerais pas tout de suite, car là clairement j’aurais plutôt tendance à lever les yeux au ciel. Non là l’idée est vraiment que les femmes se sentent plus en sécurité dans les parkings en journée comme de nuit, même si les agressions dans ce type de parking n’alimente pas systématiquement les faits divers, l’ambiance anxiogène de certains parkings n’aidaient pas vraiment les femmes à s’y sentir assez à l’aise pour y venir seule. C’est donc pour cette raison que l’Allemagne a développé ce type de places de parking dans les années 90 et l’a même rendu obligatoire dans certaines régions.

J’utilise et j’aime ce système !

J’ai rarement la possibilité d’utiliser ces places dans les deux parkings mulhousiens où je sais qu’elles existent (Porte Jeune et Parking des Maréchaux, où je me rends ponctuellement) car elles sont souvent occupées…. et pas que par des femmes d’ailleurs ! No comment !! (Oui ça doit être le niveau de sale c*n juste en dessous de celui qui se gare sur les places PMR). C’est d’ailleurs le parking des Maréchaux de Mulhouse qui sert d’illustration aussi pour certaines photos de cet article avec son iconographie qui ne laisse pas de doute sur la fonction de ces places (n’est-ce pas messieurs ?).

Mais pour vous donner un exemple concret, à Francfort pendant l’IAA, j’avais deux soirées constructeurs en plein centre ville (et mon hôtel était bien loin, près de l’aéroport, donc voiture obligatoire), pour ne pas chercher une place en surface dans un secteur que je ne maîtrise pas, généralement je programme mon GPS pour le parking souterrain le plus proche de ma destination. Même si en Allemagne et encore plus dans une ville comme Francfort ma voiture n’a rien à craindre dans la rue (ni moi-même à priori), c’est un réflexe que j’ai pris depuis que j’ai eu ma TT puis la 350Z et que j’ai conservé.

Première soirée et premier parking, je tombe sur des Frauenparkplatz disponibles juste au niveau -1 (en face des modèles de la concession Tesla située juste au dessus), pourquoi aller chercher plus loin alors que je suis en robe et talons (et c’est surtout ces derniers qui sont un handicap en fin de soirée pour atteindre sa voiture). Idem pour le deuxième soir, deuxième parking aussi en centre ville où je trouve une Frauenparkplatz disponible cette fois au -3 mais proche des caisses de l’étage et de l’ascenseur, un parking d’ailleurs déjà beaucoup plus glauque que le premier… et encore une fois de plus avec des chaussures à talon (d’autant plus lourdes à porter après une journée sur le salon de Francfort… oui c’est du masochisme, mais c’était une soirée Aston Martin quand même).

Bref il est certain que cela peut sembler un peu injuste que les femmes puissent avoir des places réservées juste à coté de la sortie alors que les hommes doivent marcher 50 ou 100m de plus… Oui mais si les parkings modernes ou rénovés ont clairement améliorés la luminosité et l’ambiance générale de leurs stationnements, certains parkings restent de vrais coupe-gorges. Je suis loin d’être peureuse, je reste cependant assez vigilante pour avoir été importunée plus d’une fois dans des parkings (sans gravité), et certaines fois plus que d’autres quand tu dois aller chercher ta voiture seule à minuit dans un des recoins d’un parking sombre, tu surveilles par dessus ton épaule 10 fois et chaque bruit est amené à mettre les réflexes de fuite en alerte … Ce n’est pas normal qu’on en soit à se sentir menacée (hélas, ou heureusement, souvent ce n’est qu’une crainte infondée) alors que l’on veut juste rejoindre sa voiture tranquillement.

C’est donc pour faire baisser cette source d’anxiété qui pouvait paralyser certaines femmes que ces places ont fait leur apparition en Allemagne… alors est-ce sexiste ? Non clairement pas ! Du moins ça le serait si on vivait dans un monde parfait où les hommes étaient tous de parfaits gentlemen (comme mes lecteurs j’ose l’espérer 😉 ) …  mais la réalité est quelque peu différente dans bien des villes. La Suisse, enfin certaines grandes villes ont par contre fait machine arrière sur ces places, préférant rénover leurs parkings publiques pour les rendre agréables et sécurisants pour tous et toutes.

L’étape numéro 1 serait donc quand même de refaire à neuf les parkings (surtout les plus sordides) et d’apporter une sécurité identique pour tous les utilisateurs de ces parkings payants (et parfois très cher), et éventuellement de proposer ces places spécifiques pour les parkings ayant des utilisations 24/24h et surtout nocturne dans des lieux festifs ou de transports (comme les gares).

parking places femme

 

Pourquoi diable “sexiste” ?

Pourquoi d’un coup ces places seraient-elles plus discriminantes que celles dédiées aux familles. Vous savez ces places qui sont plus larges de manière à ce que les parents puissent facilement ouvrir en grand les portières pour attacher les enfants sans avoir à jouer les contorsionnistes du dimanche ! On les trouve surtout dans les centres commerciaux.

Elles sont devenues sexistes parce que certains se gavent de polémiques pour un oui ou un non, comme si tout devait être blanc ou noir sans jamais pouvoir proposer une palette de gris… On oublie l’objectif premier de ces places pour se focaliser sur une vue de l’esprit qui veut que ces emplacements soient juste là pour faciliter les manœuvres car les femmes ne seraient pas bonnes dans ces exercices ! Non à la base ce n’est pas le pourquoi de ces places … c’est éventuellement un plus, mais limiter le débat à cela est ridicule. Et je dois bien avouer que les dérives des pays asiatiques qui les ont faites plus larges, sont en effet super maladroit et relancent la polémique, surtout que dans ce pays femmes comme hommes sont loin d’être des As du volant …(pardon c’était gratuit)

Bref n’alimentez pas les polémiques stériles sur le sujet et réjouissez-vous plutôt si ce genre de places font leur apparition dans les parkings de votre ville ! Elles seraient d’ailleurs probablement un vrai plus dans les parkings des gares (en priorité)… Enfin encore faudrait-il que tout le monde soit aussi civique qu’en Allemagne pour les respecter, sinon c’est en effet inutile et contre-productif sauf pour amuser les fans de la guerre des clans femmes vs hommes …

En parlant de civisme, j’ose espérer en tout cas que mes lecteurs respectent les places dédiées aux véhicules électriques, mais aussi aux familles et surtout aux PMR … si ce n’est pas le cas, il est grand temps que cela change ! A bon entendeur …

parking handicapé

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

6 commentaires

  • Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas du tout ce type de place.
    Je n’aurais pas lu cet article, j’aurais halluciné en voyant ce type de place en me disant que c’est sexiste et tout, avec l’explication c’est tout de suite plus justifié, ça coûterait moins cher aux propriétaires de parking de créer ce genre de places plutôt que de tout peindre en blanc avec plein d’éclairage pour que ce soit moins glauque.

    • J’avoue cela surprend quand on ne connait pas, c’est bien pour cela que je me suis fendue de cet article … au moins il sera en place si la polémique refait surface (c’est un sujet assez cyclique).
      L’un n’empêche pas l’autre ceci dit, si on pouvait rénover les parkings cela ne serait clairement pas du luxe car certains sont vraiment terribles …

    • Justifié? ça reste sexiste, à travers l’idée même que ce sont les femmes qui seront accompagnées des enfants. Car oui les femmes restent attachées à ce postulat qu’elles ont été faites pour prendre soin d’autrui, et des enfants, à l’inverse des papas et des hommes (cf. table à langer dessinée sur les toilettes publiques pour femmes). On ne parlera pas non plus des stéréotypes attachés à la couleur choisie : le rose! Tout comme les places “famille” sont sexistes lorsqu’elles montrent une femme avec une poussette, oubliant de faire apparaitre le papa.

  • Le principe est très bien et semble plutôt bien respecté en Allemagne… mais parlons de la France: les places pour les personnes à mobilité réduite sont régulièrement occupées irrégulièrement malgré les amendes encourues et pour les autres places, il faut oublier!
    Je sors d’un parking de centre commercial: 8 places réservées aux VE, que des véhicules thermiques stationnés dessus! Que dire aussi des places réservées aux familles? Aucunement respectées.
    Si les personnes qui ont imaginées ces aménagements pensaient compter sur la bonne foi des usagers, c’était faire preuve d’une grande naïveté!

    En fait, il faut trois conditions pour que ces places (réservés aux femmes / réservées aux familles / réservées aux VE) soient vraiment utiles:
    – un cadre: les conditions d’utilisation ne sont pas claires! Les places réservées aux femmes sont-elles réservées aux femmes seules? Quid si elles sont accompagnées de leur compagnon? Peuvent-elles toujours se garer sur ces places dédiées? Pour les places réservées aux familles, sont-elles réservées aux véhicules avec deux enfants ou plus? Sont-elles réservées aux enfants dans une poussette? etc. Il y a un manque criant d’informations à ce sujet!
    – de la surveillance: nos parkings sont censés être bardés de caméras… alors, il devrait être très facile de repérer les excès! Il est certain qu’il n’y a pas assez de personnel (généralement, il doit y avoir un vigile pour surveiller tout un parking), ce qui n’est d’ailleurs pas très rassurant en cas d’agression, qu’on soit une femme ou un homme. On ne voit plus (ou alors très rarement) de patrouille de vigile sur les parkings.
    – de la répression… malheureusement: c’est finalement un des seuls moyens (cf les place pour PMR) de réduire significativement les abus

    Bref, actuellement, les places dédiées (femmes / familles / VE / …) ne sont pas d’une grande utilité, mais c’est déjà bien d’y avoir pensé!

    • Je pense qu’on a assez de raisons d’être mis à l’amende pour en rajouter une couche par rapport à quelque chose qui relève du “confort” (place femmes ou famille), mais clairement à Mulhouse la prochaine fois que je vois un homme sortir de sa voiture garée pour une place rose je vais surtout lui mettre la honte en disant que son chirurgien devrait lui rembourser son opération ratée de transformation de sexe. Je serais par contre assez favorable à quelque chose par rapport aux places VE, car cela peut poser un vrai problème (je m’en rends compte quand j’essaye des VE) en plus de générer des tensions inutiles.
      Pour moi les places familles ou femmes doivent être respectées au nom du civisme, pas d’une sanction pécuniaire car là ça serait d’autant moins bien accueilli et compris. Mais hélas je crois que c’est une notion qu’il faudrait surtout remettre dans le parcours scolaire (même si hélas c’est d’abord aux parents d’inculquer ces valeurs) car il y a de fortes lacunes sur le sujet. Quand on voit tout ce qu’un peu de civisme et de respect d’autrui pourrait éviter comme merdes au quotidien … (et comme taxations inutiles)

  • L’Allemagne est un pays très pieux.
    Au moins 3677 enfants, en majorité des garçons âgés de moins de 13 ans, ont été victimes d’abus sexuels.
    L’usage de ces places pourrait être toléré pour les anciens enfants de choeur…

    Ça ressemble à un aveu d’impuissance (ce mot est mal choisi) face aux agressions sexuelles, et c’est bien triste. Faut-il couper l’objet du délit ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.