Actualité

Directive Euro-redevance : vers une homogénéisation des péages en Europe et du principe pollueur payeur

autoroute grise
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Quand ce ne sont pas les gouvernements locaux qui n’en font qu’à leur tête, il faut que les instances européennes prennent le relais avec le projet d’Euro-Redevance (ex-Eurovignette). Le comble c’est que sur le principe, l’idée de fond n’est pas mauvaise, il s’agit finalement d’une forme d’écotaxe harmonisée à l’échelle de l’Europe, sauf que la démagogie s’en est surement mêlée et que l’on va se retrouver avec une usine à gaz qui va être au détriment de tous les usagers des routes (enfin surtout des autoroutes mais pas que).

Une directive pensée pour les camions mais appliquée aussi aux véhicules légers

Vous vous souvenez certainement du fiasco de l’ecotaxe (ou taxe poids lourd). Un beau camouflet du gouvernement français qui avait reculé face à la grogne des routiers quand il s’agissait de les faire payer pour la pollution engendrée par leurs déplacements sur les nationales, et ce alors que l’installation des portiques qui allaient servir à la taxation des poids lourds venait d’être achevée. Un coût important pour une taxe qui est retournée au fond des tiroirs avec des portiques toujours en place pour nous rappeler à chaque passage comment notre argent de contribuable est gaspillé.

By XIIIfromTOKYO [CC BY-SA 3.0], from Wikimedia Commons

La France a échoué, mais l’Europe travaille sur la question du pollueur-payeur avec en ligne de mire les poids lourds, mais aussi tous les autres véhicules utilitaires et de transports de personnes qui pullulent sur les routes avec une application possible dès 2021.

Par contre chose moins drôle, c’est que cette même directive veut également s’appliquer aux voitures et motos sur le même principe à partir de 2026. Une nouvelle taxation aux péages (et potentiellement sur certains axes secondaires) basée sur la norme Euro pour sanctionner encore et toujours les véhicules les plus polluants, et/ou baisser celle des véhicules “propres”.

Vers la fin des vignettes et de la gratuité dans certains pays ?

En Europe il y a trois écoles pour le coût des autoroutes pour les véhicules particuliers (les poids lourds étant à part sur ces questions) :

  • les pays globalement latins facturant sur le principe de la distance, comme la France, l’Italie, l’Espagne et le Portugal…
  • les pays de l’Est comme l’Autriche, la Hongrie, la République Tchèque (…) en tarifant sur le principe de la durée via l’utilisation de vignettes (dont la période de validité peut varier)
  • les autres pays dont les autoroutes sont globalement gratuites (sauf exceptions) comme l’Allemagne, la Belgique, les Pays Bas …

vignettes autoroutes suisses et autriche

Si le système sur base de vignette peut sembler parfois injuste puisque gros rouleurs ou voyageurs occasionnels payent la même chose, les tarifications les plus élevées sont généralement constatées sur la méthode “utilisateur-payeur” des péages comme nous les connaissons en France. Avec la France et l’Italie en tête du coût au 100 km, cela ne devrait pas beaucoup vous surprendre.

Maintenant on va jouer à un petit jeu, qui parle d’harmonisation au niveau européen dit choix d’une solution qui sera appliquée à tous les pays… alors d’après vous : Gratuité, Vignette ou  Péages ?

Bon le suspense ne sera pas très intense puisque le titre du paragraphe donne déjà la réponse, je casse moi-même mes effets de style. Forcément l’harmonisation va se faire vers la solution la plus chère, mais ce n’est pas fait exprès (#théorieducomplot). En gros le choix s’oriente vers le principe de la facturation à la distance, donc plus j’utilise l’autoroute plus je paye, et plus je pollue plus je vais encore plus payer ! Il y a une certaine logique dans le fond, mais ça sent la carotte quand même.

autoroute - péage - télépéage

De la théorie à la pratique ?

Quand on voit comment se passent les autres tentatives d’harmonisation au niveau européen, on va encore se retrouver face à une usine à gaz, où de toute façon sur la base d’une solution équitable on choisi de mettre tout le monde perdant (c’est équilibré comme ça !).

En France au niveau des péages, un système de classe est déjà en place, est-ce que celui-ci sera modifié / amélioré ou complètement remplacé ? Cela reste bien mystérieux, parce que son fonctionnement semble dans la lignée du texte présenté, mais pour autant il semblerait que le rapport souhaite aller plus loin pour renforcer la taxation des poids lourds (et utilitaires), sûrement plus dans l’esprit du Toll Collect allemand. Ca va encore grincer des dents dans les compagnies de transports routiers. Et mon petit doigt me dit que le ballet des “20m³” des pays de l’Est pour lequel j’observe une croissance exponentielle sur les nationales et départementales de mon secteur n’est pas prêt baisser avec ça (d’ailleurs je reviendrais à l’occasion sur le sujet).

trafic autoroute

Mais alors moi en lisant quelques textes relatifs à la directive Euro-Redevance, il y a un truc qui me chiffonne. Ils veulent moduler les tarifs des péages selon les émissions de CO2 (aussi bien des camions que des voitures selon ce que j’ai lu, mais j’ai peut-être mal saisi). Mais comment ?

Comment une barrière de péage peut différencier une Tesla d’une vieille classe S diesel des années 2000 pour appliquer à l’un une remise de tarif et à l’autre un surcoût ? La seule solution qui semble pouvoir répondre à ça, ressemble à ce que la Suisse veut mettre en place sur son territoire en remplacement de leur vignette annuelle. Une sorte de boitier électronique (vérifié par des bornes de contrôles automatisées) qui est rattaché à la plaque d’immatriculation du véhicule (pour éviter la fraude), mais si ce système peut s’appliquer sur un “petit” pays comme la Suisse (et encore ce n’est pas encore fait), comment serait-il imaginable de le dupliquer à l’ensemble des pays européens ? 

Je comprends l’idée de cette commission du transport, mais j’ai vraiment des craintes sur la réalisation de la démarche, je sens qu’on n’est pas sortie de l’auberge avec ces zigotos. On peut encore espérer qu’ils reprennent leurs esprits en réalisant les coûts que cette mesure nécessitera pour être mise en place, on en saura plus lors des prochaines discussions qui doivent avoir lieu au mois de Juillet (oui j’ai le droit de rêver).

En savoir plus : https://crevaultdallonnesbonnefoy.eu/2018/05/24/adoption-du-rapport-sur-la-directive-euro-redevance-routiere-les-deputes-europeens-votent-en-faveur-de-lapplication-des-principes-utilisateur-payeur-et-pollueur-payeur-sur-tout-le-reseau-rou/

http://www.europarl.europa.eu/news/fr/press-room/20180524IPR04229/redevances-routieres-plus-d-equite-et-de-protection-environnementale

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

4 commentaires

  • En fin d’article, tu t’interroges sur le système de contrôle.
    Une simple camera pour filmer les plaques suffira.
    Ça sera comme pour les pv aujourd’hui. Il faudra prouver qu’il y a eu fraude.

  • Ce qui me fait “rire” avec ces projets de pollueur-payeur c’est que c’est déjà le cas.
    Ils veulent que ceux qui polluent le plus payent le plus mais ils oublient que ceux qui polluent le plus sont ceux qui consomment le plus et donc ceux qui payent déjà le plus de taxes à la pompe. Le problème ne vient pas du fait que les pollueurs ne payent pas mais que ce qu’ils payent ne va pas dans les bonnes caisses, comme celles de la sécurité routière, pour l’entretient des routes, pour la recherche sur les maladies respiratoires…

  • Pour rebondir sur la méthode utilisée, la même que dans les parkings payants en Angleterre, une simple caméra qui relève le numéro de plaque à la barrière, ou un boitier de télépéage rattaché à la plaque d’immatriculation (pour les utilisateurs de cette méthode), et le tour est joué à moindre frais.

    • je ne crois pas à la lecture de plaque ou alors c’est parti pour être un joyeux bordel déjà que l’on est au royaume de la doublette ça n’irait pas en s’améliorant.
      je penche plus pour le boitier mais t’image ça à appliquer dans tous les pays européens c’est un sacré foutoir en prévision …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.