Sur la route

Comprendre comment se forment les bouchons

bouchons routiers ville
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Aujourd’hui j’ai une grosse flemme de faire un long article, alors comme quand on était au collège / lycée (enfin pour ceux de ma génération et plus jeunes) “aujourd’hui on regarde un film (ou une vidéo) !” et tous les élèves de se dire  “ouééééééééé” (y compris quand le film était bien pourri)…

Bref revenons à notre univers automobile, j’ai vu passer sur Facebook cette vidéo et même si elle est en anglais (désolé pour ceux qui ont du mal), elle explique assez bien comment se forment les difficultés de circulation sur la route, notamment autour de nos métropole …. (tiens ça pourrait être une vidéo à montrer à Madame Hidalgo qui ne sait pas trop comment fonctionne la circulation dans sa “chère” ville…encore une fois je m’égare)

Même si je ne suis pas fan de la conclusion, qui veut qu’hélas seule la voiture autonome nous sauvera dans les villes, le reste de la vidéo est plutôt pertinent pour comprendre le “pourquoi du comment”.  Je ne suis surement pas la seule à râler sur les fameux “stop & go” fantômes… et ceux qui ne sont pas assez réactifs au feu vert.

C’est finalement sur les autoroutes allemandes que ce phénomène de “Stop & go” est parfois assez impressionnant (et très bien illustré par la vidéo ci-dessus), on passe de 200km/h à un trafic quasi arrêté puis après quelques minutes à rouler à basse vitesse on peut de nouveau remonter :  130 / 150 / 180 / 200 …. jusqu’au prochain ralentissement…  j’en avais parlé sur un de mes petits articles sur le sujet de l’Autobahn et aussi celui-là

Enfin une deuxième vidéo sur une thématique assez proche : “pourquoi ne faut-il pas rester sur la voie de gauche ?”, c’est la vidéo bonus du jour :

Mais en théorie en tout bon fan d’automobiles et conducteurs/pilotes émérites, vous devriez tous penser à vous rabattre, donc elle ne devrait pas trop vous servir à vous, mais dans le doute…  😉

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.