Actualité Coup de gueule

Nouveau code 2016 : leur apprend-on à courir avant de savoir marcher ?

nouveau examen du code de la route
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Je suis une nostalgique de l’apprentissage du code de la route, même si je séchais les sessions de groupe en auto-école, j’adorais parcourir à l’époque le fameux Codes Rousseau. J’ai eu mon code du premier coup (tout comme le permis par la suite), il y a maintenant au moins 17ans (pour le code), mais avec l’actualité autour du nouveau code de ces derniers jours j’ai eu envie de me repencher sur la question. Serai-je capable d’avoir de nouveau mon code aujourd’hui ?

Si on part du principe que je repasse maintenant mon code pour un permis type permis moto (ne parlons pas de l’hypothèse qui fâche d’avoir à repasser le permis de conduire) avec mon expérience de conductrice, et même si les questions fourbes sont encore plus nombreuses, il y a des chances que j’ai mon examen…

Maintenant si je prends une machine spatio-temporelle qui me renvoie dans le corps d’une gamine de 17ans avec son appareil dentaire et tout ce qui va bien, j’échouerais très probablement à cet examen et surement plus d’une fois…

Pourquoi échouer ?

Dans un premier temps je vous invite à tester quelques unes des nouvelles questions que l’on trouve sur le site de la sécurité routière, pour vraiment comprendre ce qu’il en est :

http://www.securite-routiere.gouv.fr/en-parler-agir/quiz-et-tests/les-nouvelles-questions-de-l-epreuve-du-code-de-la-route

nouvelles questions code de la route

Je suis curieuse de savoir combien d’erreurs vous avez fait, pour ma part j’en ai fait 1 (sur le champ de vision). Je m’en tire à bon compte mais parce que je roule au quotidien.
Maintenant j’essaie de me mettre à la place d’un jeune qui ne s’est jamais installé derrière un volant (du moins théoriquement), et là je me dis que le niveau est quand même sacrément corsé et qu’il dépasse l’apprentissage de base qui devrait être imprimé dans les cerveaux des candidats au moment du code.

Pourquoi leur apprendre l’éco-conduite pour le code alors qu’à la première intersection avec priorité à droite il risque d’emplafonner un autre véhicule parce que “trop d’info tue l’info” ?
C’est un peu comme apprendre le programme du bac (équivalent du permis de conduire) alors qu’ils s’apprêtent à passer le brevet (code) ou d’apprendre à courir quand bien même ils ne savent pas bien marcher.

  • A quoi sert une question (potentiellement éliminatoire) sur le bouton “ecall” (dans ma voiture il ne porte même pas ce nom) lorsque l’on fait une démarche d’apprendre à conduire ?
  • Pourquoi le fait de rétrograder avant d’arriver à un feu rouge et de ne pas avoir une conduite “écologique” devient-il sanctionnable au moment du code ? (je ne dis pas pour le permis mais pour le code ??)
  • Idem pour le fonctionnement de la boite auto, je ne vois pas vraiment en quoi savoir ça va faire de lui un bon conducteur. Car s’il ne le sait pas il ne pourra de toute manière pas quitter son stationnement 🙂 …pour moi c’est le rôle du moniteur de conduite de distiller ces informations là quand le candidat au permis de conduire va apprendre la différence entre les différents véhicules.

Enfin je ne vais pas prendre toutes les questions pour les décortiquer une à une mais franchement n’est-il pas plus utile d’être certains que les candidats connaissent leurs panneaux, les intersections, les marquages au sol, les feux et les règles de sécurité …

Pour moi le code est le premier niveau d’apprentissage, comme pour la lecture ou le calcule mental on apprend les bases, qui après se complètent notamment lors de la pratique… pour moi c’est complètement incohérent et contreproductif de demander de retenir une telle masse d’informations d’un coup, du coup à force de vouloir faire dans le détail beaucoup ne connaitrons même plus les règles de base.

Théorie du complot

Ah oui parce que des fois ça me fait marrer d’imaginer que tout ceci est essentiellement issu de tractations entre de puissants lobbys et absolument pas fait dans l’intéret du peuple, je ne dois de toute façon pas être loin de la vérité.

Alors soyons fou imaginons qu’un lobby s’est associé à Chantal Perrichon (oui toujours elle) pour pourrir la vie de nombreux jeunes et futurs conducteurs… Découragés d’avoir pris 100h de code et autant pour espérer avoir le permis pour encore échouer. Sans trop partir dans la fiction, on va foncièrement se retrouver avec plus de conducteurs sans permis sur nos routes, non assurés (bien sur) qui vont provoqués plus d’accidents et de morts, qui va donc permettre d’acheter…… plus de radars, non ?

panneau radar

Non je dis ça comme ça mais je sens bien la carotte venir pas vous ? Enfin double carotte en fait pour les apprentis conducteurs (qui vont payer et encore payer avant même de conduire) et les conducteurs (vaches laitières traditionnelles)… 😀

En attendant bon courage à ceux qui passent le code et le permis ! May the force be with you (comme dirait quelqu’un)

 

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

2 commentaires

  • Ou alors l’enfer est pavé de bonnes intentions…
    Le but est d’en apprendre toujours plus aux futurs conducteurs, mais hélas sans que ce soit cohérent. Et cela rajoute en effet bien trop d’informations, censées être délivrées par les moniteurs durant la conduite

Laisser un commentaire