Coup de gueule

Mais quel b*rdel !

Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Je sors de ma torpeur pour quand même pousser un petit coup de gueule comme j’aime à le faire, mais pourquoi seulement maintenant ? Tout simplement parce que réagir à chaud sur les histoires de “pénurie” me semblait être un peu trop précipité et que j’ai préféré prendre un temps d’observation.

Vous le savez j’aime bien critiquer les décisions à la c*n du gouvernement notamment quand il s’agit de nous pondre des radars à la pelle pour faire “baisser la mortalité sur les routes” (ah ah ah…) mais cette critique s’applique à tous les gouvernements (droite/gauche/écolo …tous les mêmes). En ce moment on est dans un conflit beaucoup trop politique pour que j’ai envie de prendre position en public (je le garde pour la sphère privée) et mon objectif n’est pas de tenter d’imposer mon point de vue…

Aujourd’hui il n’est donc pas vraiment question de parler du droit de grève ou de critiquer / soutenir le blocage des raffineries/dépôts de carburant, par contre on va prendre quelques minutes pour se poser quelques questions sur les comportements humains, mais aussi à se demander qui profite le crime ?

Bon cela profite toujours à certains petits malins mais aussi à tout le marketing de l’opportunisme, les petits malins sont tous ceux qui font une économie parallèle sur fond de “pénurie” entre les reventes illégales de bidons (d’essence surement siphonné) sur leboncoin et les stations essences à 2€/litre ou les fameuses stations de supermarché demandant des achats en magasin pour avoir un sésame à la pompe. Cela reste marginal heureusement et certains subiront le retour de flamme dans quelques temps quand la crise sera loin.

D’un autre côté on a les revendeurs de véhicules électriques qui essayent de profiter de cette crise pour communiquer de manière plus ou moins intelligente et surtout essayer de trouver de nouveaux clients. Comme je le disais déjà sur les réseaux sociaux, ils font les malins mais je pense qu’ils tremblent bien à l’idée d’avoir des coupures de courant dans le pays. Non parce que ces mêmes véhicules électriques sont des briques quand une région est frappée par une tempête qui coupe l’approvisionnement électrique pendant plusieurs jours… Vous imaginez alors les véhicules thermiques lancer des campagnes “nous on peut partir de chez nous pendant les jours de coupures électriques et pas vous !” … du grand n’importe quoi cette guéguerre thermique vs électrique … heureusement quelques initiatives sortent du lot, mais les médias n’en parlent étrangement pas :

Pénurie de carburant : les conducteurs de voitures électriques se mobilisent pour aider les automobilistes

Bon après Nissan avec sa Leaf a tenté une communication, un peu borderline mais largement pas aussi bête que d’autres tentatives (au moins c’était joindre l’utile à l’agréable pour certains)


Revenons un peu à la question de la pénurie … nous avons pu observer assez facilement comment la communication par la peur provoquait des comportements irrationnels. Ces comportements sont largement amplifiés par les reportages en direct dans les stations services des médias français et par les réseaux sociaux et entretenus par le pouvoir politique en place… Tremblez sur vos canapés la France va bientôt manquer de tout … alors forcément à l’annonce d’une 3ème guerre mondiale tout le monde s’agite et fait des réserves de vivres…

Comment ça ce n’est pas la WW3 qui a été annoncée ? ah flûte j’ai parfois l’impression que c’était tout comme… nan parce que bon en Alsace on ne manque pas d’essence (comme dans la plupart des autres régions frontalières) mais tout simplement parce que la frontière est proche et que même si une partie des stations FR étaient à sec on peut toujours aller chercher de l’essence ailleurs (surtout qu’apparemment notre essence vient déjà d’autres pays)… bah oui on est en Europe pays de libre échange (monnaie commune etc etc) … nos centres Leclerc s’approvisionnent en Coca Cola Russe ou Turc pour faire des économies sur le prix mais ils seraient pas capable d’aller chercher des citernes ailleurs qu’en France… je suis un peu surprise.

Alors oui je ne connais pas forcément les règles d’approvisionnement des stations mais je suis étonnée que le fait de bloquer des raffineries FR (bon les dépôts c’est plus chiant) pose réellement un problème à long terme (surtout hors de la période hivernale) … Nan parce que les raffineries en Europe ce n’est pas ce qui manque : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_raffineries_de_p%C3%A9trole il y a quelque chose qui m’échappe. Donc si quelqu’un à des connaissances sur ce sujet, qu’il vienne partager sa science en commentaire.

Bon après je ne dis pas que l’Ouest de la France n’aura pas des soucis d’approvisionnement car ils sont loin des frontières européennes et donc de sources alternatives pour remplir les cuves, vous n’avez plus qu’à développer une voiture qui roule au chouchen ou au calva …  (pardon !)

Petite expérience, n’êtes vous jamais allé à une station service qui se retrouvait avec les cuves vides de diesel ou de SP ? Le reflexe naturel est d’aller à la station suivante la plus proche pour tenter sa chance et du coup celle-ci peut également subir le même problème (damned!) … bah oui car la surconsommation provoquée par le fait que l’autre station n’a pas prévu un stock suffisant n’a pas pu être anticipé par les stations voisines qui auront ou non, assez d’essence pour satisfaire la demande non-prévue.

Avec ces annonces de pénuries, on a donc précipité ce problème de report de consommation non anticipé par les stations, et là c’est parti pour un effet boule de neige sur fond de psychose savamment entretenue, ceux qui n’ont pas besoin d’essence foncent pour en prendre “au cas où” et là on explose tous les records de vente. En plus on assiste à du grand n’importe quoi, les gens qui font la queue pendant 1h avec le moteur allumé ou qui font 200km pour le précieux carburant (sauf qu’il faut rentrer et consommer autant au retour) …

Pourtant quand il y a grèves des transports en commun, les gens prennent vite le réflexe de co-voiturer (ou de prendre RTT) mais alors là c’est apparemment carrément passé à la trappe contre toute logique de consommation ou plutôt d’économie de consommation… bref des comportements erratiques basé sur un comportement de manque (comme des junkies) …. respirez un coup et keep cool !

Bon en attendant personnellement j’évite les déplacements inutiles (en France) et je ne programme pas d’essais de véhicule, je ne vais pas surconsommer en ce moment ce n’est pas très juste pour ceux qui ont besoin d’essence pour survivre.

p.s : Allez je termine avec du politiquement incorrect mais qui m’a fait bien rire hier, c’est une vidéo signée Dorcel (oui du porno) qui a sû rebondir sur l’actualité avec beaucoup de finesse (ou pas) … mais allez ça fait du bien (ça va en détendre certains) ! Par contre on évite de suivre l’exemple de la demoiselle quand même … siphonner c’est mal !

 

 

MAJ 27/05 à 16h : Un copain m’a donné un éclairage par rapport à mes doutes sur l’exportation / importation, l’essence est raffinée pour le marché local, c’est avant tout une question de coût du transport …donc pas impossible mais pas rentable d’importer de l’essence déjà raffinée d’autres pays car beaucoup trop couteux.

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

5 commentaires

  • En ce qui me concerne, je regarde cette histoire de pénurie via les médias étrangers (ou ce que les gens en disent sur Facebook). N’habitant plus dans l’hexagone, cela offre un certain recul sur “l’état de la France”…

    De ce que j’en vois, remercions les médias et les politiques français d’avoir bien fait monter la mayonnaise pour s’assurer que la pénurie existe à grands coups de “la France a PEUR” et autrres billevesées . Grâce à eux, nos gentils papys et mamies sont sortis faire leur plein, alors que le réservoir était encore a moitié plein (ce qui leur permettrait de tenir encore 3 mois, vu leur trajets mensuels), de la même façon des gens qui n’auraient pas eu besoin de leur voiture avant x temps sont allés la remplir parce que tu comprends “on ne sait jamais, des fois que j’en aie hypothétiquement besoin pour un éventuel déplacement qui peut-être pourrait me pousser à me déplacer loin, même si j’ai un emploi stable, ainsi que toute ma famille et mes proches dans un rayon de 20 kilomètres, tu sais, il faut être prudent dans la vie”… Le premier président de la V° République a dit : “les français sont des veaux”, je crois qu’on vient encore de le démontrer…

    Essayons d’agir intelligemment, tout d’abord “ai-je besoin de ma voiture” si la réponse est non, n’allez pas faire le plein, tout simplement. Si la réponse est oui, pourquoi ? Pour aller travailler ? pas de souci, pour aller avoir tata Micheline à l’autre bout de la France parce qu’elle s’inquiète pour moi ? Il y a le téléphone, et si vraiment, mais alors VRAIMENT il faut aller lui faire un bisou pour la rassurer, le train ou l’avion, ça existe aussi, et ça évitera de subir l’inflation galopante du litre d’essence !

    Faites comme Raphaelle, utilisez votre voiture intelligemment, laissez la priorité à ceux qui en ont réellement besoin. Vous verrez qu’étrangement, la pénurie s’estompera en deux coups de cuiller à pot !

    PS : moi pendant ce temps, je vais me bouger pour aller voir des anciennes faire la course, en ce moment, c’est pas politiquement correct de le dire, mais de l’autre côté de la Manche, on a de l’essence, donc on s’en fout :p

  • Tu as mis le doigt (voire le poing) sur le(s) nœud(s) du problème :
    – une communication gouvernementale + media orientée sur les blocages dans le but de décrédibiliser les mouvements sociaux en cours
    – l’effet de groupe

    Ces deux choses conjuguées, plus d’autres sans doute, ont provoqué un bordel monstre alors que si tout le monde s’était contenté d’aller mettre de l’essence au gré de leurs besoins réels (et non hypothétiques) comme à leurs habitude, il n’y aurait pas eu de pénurie. Au mieux, certaines stations (surtout dans les grandes agglomérations) auraient été légèrement embêtées juste le temps d’un réapprovisionnement…

    Pour ma part, aucun souci à Toulouse pour ce qui est de s’approvisionner en SP. Évidemment certaines stations ont étés vidées parce que les gens se sont précipités comme des idiots pour mettre le plein, alors qu’il n’y avait absolument aucune pénurie pour la région (les dépôts du coin n’étant pas bloqués).

    Après je me demande si la manière de consommer du carburant par les gens n’est pas aussi un peu à l’origine du problème.
    Je ne parle pas des usages (aller au taff/école, aller en vacances ou voir tata machine, ou aller arsouiller en montagne) mais de la mauvaise habitude de certains qui consiste à attendre à chaque fois la fin de leurs pleins pour aller remettre du carburant seulement à ce moment.
    Ça vide d’autant plus vite les cuves du coup.
    Ça reste une supposition (digne du PMU je sais bien) 🙂

    • Merci !
      J’avais un poil plus d’1/4 de réservoir fin de semaine dernière (de mon mazout), j’ai hésité à aller faire le plein mais techniquement je n’en avais pas besoin j’avais peu de déplacements prévus (l’avantage d’être à son compte) j’ai donc évité, bon là par contre je vais quand même devoir faire le plein parce que sinon je ne vais pas à destination … mais en tout cas je ne suis pas favorable au roulage en réserve (je laisse ça aux joueurs… j’en parlais d’ailleurs dans mon article Tesla … oui drole de paradoxe)

Laisser un commentaire