Inclassables

Des jeunes de 11 à 17 ans au volant de Jaguar ou Land Rover à La Plagne

Jaguar Land Rover experience 11 - 17 (crédit : agence AZO)
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

J’ai découvert il y a quelques jours une activité gratuite, dédiée aux jeunes, quelque peu atypique pour une station de montagne. L’expérience de conduite Jaguar Land Rover 11 – 17 ans (anciennement “Young Drivers Experience”) offre la possibilité pour la deuxième année consécutive à des ados d’évoluer sur un petit circuit encadré par des moniteurs à Belle Plagne et ce jusqu’à fin août (alors si vous êtes dans le coin allez-y). L’initiative est intéressante à mes yeux car elle vient un peu chatouiller les statistiques qui veulent que les jeunes se désintéressent de l’automobile.

Encore faut-il que la météo soit clémente pour que les jeunes lâchent leur console de jeu pour passer un peu du virtuel au réel.  Pas de chance pour moi lors de ma découverte du dispositif, la pluie et le froid (10° en Août … ouille) a découragé les vacanciers de sortir ce jour là, seul le jeune Tom est venu se frotter à l’expérience de conduite en Jaguar, mais à priori il aurait fallu plus qu’une grosse averse pour l’empêcher de prendre le volant.

Le principe :

  • Au programme des essais, les ados prendront le volant soit de la Jaguar E-Pace, soit de l’Evoque Cab (que j’ai moi même testé, mais sur un terrain de jeu un peu plus grand).
  • Cette activité s’adresse aux jeunes de 11 à 17 ans dès lors qu’ils font plus d’1m42 (il faut bien pouvoir actionner les pédales de ces vraies voitures).
  • L’essai se déroule sur un petit circuit façon off-road tracé dans la station de Belle-Plagne pour permettre une découverte de la conduite en tout chemin.
  • Les jeunes sont guidés par un moniteur diplômé d’état et doivent être accompagnés d’un représentant légal pour pouvoir participer. Les inscriptions se font directement au bureau Jaguar Land Rover à Belle Plagne.

Pour bien des jeunes, cette expérience sera une vraie découverte de la conduite récompensée par un diplôme. Le moniteur prend le temps de bien expliquer le maniement des pédales et du volant, où placer le regard et tous les conseils qui leur seront utiles dans quelques années, et puis c’est partie pour 3 tours du circuit à un rythme d’évolution propre à chaque jeune, et ce ne sont pas toujours les plus âgés les plus à l’aise sur le tracé. Le moniteur nous expliquait que parfois des “petits bouts” de 11/12 ans qui dépassent à peine du volant se retrouvent à évoluer avec une agilité déconcertante. Tom s’en est d’ailleurs bien sorti même si quelques drapeaux se sont faits écraser les pieds par l’E-Pace 😉

Jaguar Land Rover experience 11 - 17 (crédit : agence AZO)

Crédit photo : agence AZO – Jaguar Land Rover experience 11-17 en 2017

Le tracé n’est en soi pas très compliqué du point de vue d’un conducteur expérimenté, mais ce n’est quand même pas toujours si évident d’évoluer sur des bosses et de la caillasse ou terre plutôt qu’une vraie route. Au-delà de l’activité pour occuper un jeune à la montagne, c’est finalement une vraie initiation à la conduite via une expérience hors des sentiers battus.

Je me dis que j’aurais adoré pouvoir découvrir ça quand j’étais jeune, moi ma seule activité de conduite avant l’auto-école à 16 ans, c’était les auto-tamponneuses, assez fun aussi mais pas le même délire quand même. Vous imagez les gamins qui peuvent se vanter à la rentrée d’avoir conduit une Jaguar ou un Land Rover pendant leur vacances, c’est pas mal quand même…

Jaguar Land Rover experience 11 - 17 (crédit : agence AZO)

Crédit photo : agence AZO – Jaguar Land Rover experience 11-17 en 2017

Si lors de notre passage il n’y avait pas foule à cause de la météo, dès que le temps est clément l’activité accueille plusieurs dizaines de jeunes en semaine jusqu’à une soixantaine parfois. Alors si les statistiques tendent à montrer que les jeunes boudent le permis et l’auto, c’est sûrement avant tout à cause du coût et du fait que les urbains disposent de bien des moyens de transport plus pratiques que la voiture, il ne faut pas forcément en conclure que les jeunes se désintéressent de la conduite, ils y viennent juste plus tard.

En tout cas tout ce qui peut donner envie à des gamins de conduire, moi je dis bravo !

[Plus d’informations : https://www.la-plagne.com/fete-et-manifestation/1/4774450-jaguar-land-rover-experience-11-17-ans.html]

Et pour les adultes …

Jaguar Land Rover est partenaire de la station de La Plagne depuis 2016 avec des animations hiver et été, et les adultes ne sont pas oubliés dans l’histoire. La station est aussi un centre d’essai de plusieurs modèles des gammes Jaguar et Land Rover pour grands enfants qui peuvent être essayés en juillet / août tous les jours du lundi au vendredi.

Plusieurs circuits de test sont prévus avec des moniteurs pour vous permettre de découvrir les spécificités des modèles du groupe. Rendez-vous directement au centre Jaguar Land Rover à Belle Plagne entre 10h et 19h (lundi au vendredi)

[ Plus d’informations : https://www.la-plagne.com/fete-et-manifestation/1/4774343-centre-d-essai-jaguar-land-rover.html ]

Pour ma part j’ai eu l’occasion avec la découverte du dispositif jeune de tester plusieurs modèles sur un roadtrip un peu plus étendu dans la région et intégrant pas mal de off-road, je reviendrais un peu plus tard sur le blog sur mon essai du Land Rover Discovery, Jaguar E-Pace, Range Rover Velar et Range Rover Evoque Cabriolet.  Et je dois vous dire que c’était pour moi aussi une découverte des modèles du groupe JLR avec quelques bonnes surprises !

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

Basée en Alsace, je profite pleinement de l'autobahn illimitée pour taquiner les VMax des voitures...

1 commentaire

  • L’initiative est plutôt cool. Je ne sais pas si c’est le mauvais temps, ou plutôt le fait que les gens imaginent qu’un tel dispositif est forcément payant. L’image des véhicules à conduire étant orienté luxe, cela doit surement en freiner quelques uns, à tort.

    Pour ce qui est de l’attrait de l’automobile, je partage ton constat. Et le fait de bosser avec une auto-école viens appuyer celui-ci. Même à la campagne, dans le Gers, les jeunes repoussent l’obtention du permis en grande partie à cause du prix. Pourtant ils ont déjà conduit toutes sortes de véhicules (surtout ceux qui vivent dans de petits villages).
    Autre chose aussi qu’on ne prend que rarement en compte : l’anxiété que génère l’examen est énorme. Plus que la conduite en elle-même, c’est vraiment cette sanction qui fait flipper les plus jeunes… et je ne suis pas sur que le comportement des examinateurs aide énormément non plus.
    Pour les plus citadins, en effet “l’achat” du permis se retrouve souvent en concurrence avec de nombreuses autres choses combinées (high-tech, voyages, …).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.