Pub & Marketing

L’histoire de Hyundai à travers une publicité

pub hyundai pony
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

Le mois de septembre signe la fin des vacances pour beaucoup, mais pour moi c’est surtout la période de l’année où les (nouvelles) publicités vont également faire leur rentrée. J’anticipe un peu en mettant sous les projecteurs cette publicité Hyundai. Je l’ai repéré en format court et digital, mais on m’a dit dans mon oreillette qu’elle devrait faire son apparition sur nos écrans TV prochainement.

J’ai l’habitude de classer les publicités automobiles dans 3 catégories, toutes assez efficaces dans leur genre :

  • celles assez simplistes qui font rire, quitte à nous prendre des fois pour des neuneus (ex: les pub Ford avec Teddy Riner),
  • celles qui sont globalement neutres et informatives
  • celles qui provoquent des émotions, qui inspirent, qui nous touchent avec une histoire travaillée.

Pour moi cette nouvelle publicité Hyundai qui retrace finalement les grandes lignes de l’histoire de la marque fait partie de la dernière catégorie, et donc, de celles dont j’aime vous parler.

La publicité version longue :

Comme toujours le format publicitaire de la version diffusée sera plutôt celui court de 30 secondes, mais cette version longue mérite le coup d’oeil. Elle nous entraîne à rebours à travers plusieurs tableaux illustrant l’histoire de Hyundai, du présent jusqu’à ces débuts (et même encore avant).

Un peu de notoriété en plus

Si cette publicité ne va pas générer des ventes à foison en concession, en tant que vecteur de notoriété, elle pourrait avoir un rôle à jouer. Même si Hyundai Motor Group (intégrant Hyundai & Kia) se positionne déjà à la 5ème place des constructeurs mondiaux (derrière les groupes Volkswagen, Toyota, l’Alliance Renault Nissan Mitsubishi, et GM) en volume des ventes, Hyundai souffre encore un peu en France d’un déficit d’image (qui tend à être comblé) face à certaines marques qui font partie de notre environnement automobile depuis de nombreuses années.

Les ventes progressent d’année en année en France, elles ont même doublé en 4 ans, atteignant 35 542 immatriculations pour l’année 2018. Il faut dire que la marque n’est apparue en France qu’en 1992, une progression notable qui donne désormais une part belle aux nouvelles motorisations électrifiées, puisque les modèles de la gamme Blue Drive ont représenté 20% des commandes de l’année passée.

Mais revenons à notre pub et surtout à ce voyage dans le temps dans l’histoire de Hyundai.

Des ambitions d’un jeune fondateur jusqu’au projet d’avenir de la marque

Enfin dans le sens inverse puisque la publicité démarre sur l’image du Hyundai Nexo. Lancé en 2018 le Nexo est la nouvelle génération de véhicule à pile à combustible (hydrogène) qui préfigure d’une partie de l’avenir de Hyundai. Le constructeur espère vendre 500 000 véhicules de ce type d’ici à 2030. Impossible me dites-vous ? Rien n’est impossible chez Hyundai, c’est d’ailleurs ce que nous raconte cette publicité retraçant les événements marquants du groupe.

pub hyundai nexo

On remonte ainsi le temps avec une étape concernant le lancement du Hyundai Tucson, le best-seller de la marque coréenne, puis un bref passage de la Hyundai Coupé. Ensuite on change de décennie pour se retrouver dans les années 80 avec la Hyundai Stellar.

Pour finir sur la partie de l’histoire liée à Hyundai Motor, la publicité nous replonge au lancement de la Hyundai Pony, premier modèle 100% coréen qui sera exporté alors que rien ne semblait prêt pour une commercialisation à l’international. Hyundai Motor est créé en 1967, la Pony sort en 1973 (en plein choc pétrolier) sur son marché national, les premières exportations vers l’Europe débuteront en 1978. Hyundai s’était fixé comme objectif de vendre 300 000 véhicules à l’international, en 1986 la marque compte déjà plus de 400 000 véhicules produits.

pub hyundai pony

Mais la vidéo ne s’arrête pas là, car l’histoire de ce groupe industriel est plus vaste que sa branche automobile. Il est intéressant de le rappeler, car si en Europe nous pouvons également connaître sa branche électronique, les activités de travaux publics nous sont généralement moins familières. Les routes, les ponts, les ports sont des jalons importants dans l’histoire du groupe. La construction navale, tout comme la production d’acier permet au groupe d’exporter son savoir-faire à l’international.

pub hyundai port

Et si Hyundai en est là où il en est, c’est probablement grâce à l’esprit de son fondateur Chung Ju-yung. Qui aurait cru qu’un fils de paysan né dans ce qui est actuellement la Corée du Nord, parti seul à 16 ans à Séoul, enchaînant les petits boulots dans le bâtiment, le transport ou le commerce du riz, finirait à la tête d’un empire (divisé depuis en plusieurs entreprises). Avec le « Qui ne tente rien n’a rien » comme philosophie, son fondateur a su prouver son audace à de nombreuses reprises. Et si la publicité montre l’histoire sous son meilleur jour, on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs (avec de nombreux mouvements sociaux), mais les résultats sont là. 

pub hyundai acier

Enfin d’une simple volonté de reconstruire son pays après la guerre de Corée (début des années 1950), les ambitions de Chung Ju-yung vont croître au fil du temps, l’envie de donner un rayonnement à l’international à son pays est un des moteurs de l’expansion des différentes branches du groupe. Et si son fondateur, décédé en 2001, n’est plus là pour insuffler cette audace qui a fait sa réputation, la marque semble toujours guidée par le même esprit.

pub hyundai pont

Voilà en tout cas une belle histoire tel que Hyundai nous la présente dans cette publicité atypique : “le progrès n’arrive pas par chance, il est façonné par son histoire”.

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Avoir des chromosomes XX n'empêche pas d'apprécier les voitures et les belles mécaniques, bien au contraire. Je pense même que cela permet d'apporter un regard différent sur le secteur automobile, sans pour autant devoir se limiter à commenter la palette des couleurs des citadines.

J'ai grandi baignée dans l'univers automobile, je me suis fait plaisir avec des sportives raisonnables, j'ai passé des heures voire des week-ends au sein de clubs automobiles. Depuis maintenant plus de 7 ans, j'édite seule le site Miss280ch. Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois, mais toujours avec humour et honnêteté.

Basée en Alsace, je profite de l'Autobahn illimité pour taquiner les VMax des voitures ou des Vosges pour tester les châssis ... ce terrain de jeu est parfait.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.