Coup de gueule Sur la route

Sur la route des vacances on adopte une position cool ou pas !

Raphaelle
Rédigé par Raphaelle
C’est quelque chose qui me surprend toujours après des années sur les routes… c’est de voir comment certains sont déjà en vacances (et déconnectés de la réalité) alors qu’ils ne sont que sur la route des vacances ?

A croire qu’en claquant la porte de leur domicile, ils ont déjà laissé le cerveau au placard. Avec la démocratisation de la gamme des monospaces notamment (et autres voitures familiales du même type) il n’est pas rare de voir des paires de jambes utiliser le tableau de bord comme repose-pied. Comme si sur la route des vacances il était inconcevable que l’on puisse avoir un accident et que les airbags se déploient. Suis-je la seule à essayer d’imaginer ce que deviennent les dites jambes (posées sur la planche de bord) si les airbags sont déclenchés ? (aïe)

Il faut dire que pour avoir eu la malchance de rouler en C3 Picasso le week-end dernier, ces grandes planches de bord bien planes ne servent strictement à rien, alors il doit être tentant de leur trouver un usage…

>> MAJ de l’article en 2017 – voici un témoignage d’une victime de cette mauvaise habitude, les photos devraient vous passer l’envie de recommencer :  http://jalopnik.com/please-do-not-ever-rest-your-feet-on-the-dashboard-plea-1797683124

Bref encore plus ridicule à mon sens, les passagers qui trouvent une bonne idée de voyager avec des extrémités du corps à l’extérieur du véhicule … alors le coude du conducteur c’est courant (même si moins maintenant que les voitures sont équipés de climatisation)… en fait je pense encore aux pieds (non je ne fais pas une obsession) voire mollets entiers que l’on voit sortir par les fenêtres coté passager ou à l’arrière… encore une fois je dois être la seule à voir le danger et surtout la douleur provoquée par le moindre insecte balancé à + de 110 ou 130km/h sur la peau ou tout autre projectile se trouvant naturellement sur une route.

Je ne dois sûrement pas être assez baba cool pour comprendre l’intérêt de ces postures improbables et pourquoi on voit ces attitudes essentiellement lors des trajets estivaux…. je ne sais pas le reste du temps je vois rarement les gens s’installer de la sorte le matin coincés dans les bouchons parisiens…et vous ?

Suis-je la seule plutôt psychorigide de la sécurité à bord, ou alors vous êtes tous plutôt baba cool ?

source photo à la une : http://www.bluewin.ch/

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Avoir des chromosomes XX n'empêche pas d'apprécier les voitures et les belles mécaniques, bien au contraire. Je pense même que cela permet d'apporter un regard différent sur le secteur automobile, sans pour autant devoir se limiter à commenter la palette des couleurs des citadines.

J'ai grandi baignée dans l'univers automobile, je me suis fait plaisir avec des sportives raisonnables, j'ai passé des heures voire des week-ends au sein de clubs automobiles. Depuis maintenant plus de 7 ans, j'édite seule le site Miss280ch. Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois, mais toujours avec humour et honnêteté.

Basée en Alsace, je profite de l'Autobahn illimité pour taquiner les VMax des voitures ou des Vosges pour tester les châssis ... ce terrain de jeu est parfait.

3 commentaires

  • Je dois avouer que je me pose la même question lorsque je vois un pied ou pire dépassé d’un vitre passager et à chaque fois, je revois la scène du face à face dans Boulevard de la Mort de Tarantino….
    Sans être “Baba cool”, il ne faut pas oublier que la route n’est pas un lieu de vacances et à fortiori, les voitures, pas des transat..

    P.S : Bon article, très bien écrit ! 🙂

  • Je réagis un an après : mieux vaut tard que jamais mais j’étais dans ” le ” bouchon, celui des 750 km cumulés de la fin juillet / début août.
    J’aime pô les vacances en août, on a l’impression de partir à l’automne avec des journées de 6 heures et des rues qui s’allument à 20h30

    Mais bon c’est les vacances, on oublie tout, les pieds dehors, les bidons de truc pour raviver le barbecue et qui parfois enflamme les gamins (du vécu, chez une tribu d’huîtres-sioux) les clés pour fermer les portes, les vêtements de pluie au cas où, les sardines en boite et en piquets, le maillet qui va avec et l’ouvre boite aussi, les allumettes pour le feu en randonnée et la carte kivabien pour savoir si les feux sont permis.
    J’ai vu récemment un utilitaire blanc utilisé en couchage pour six, transporter quatre gamins à l’avant entre le père patibulaire mal rasé et la mère grassouillette. Il y avait un panier / bébé posé sur la planche de bord et trois autres qui se comprimaient l’un contre l’autre sur la banquette de skaï. Mamie devait être assise sur le matelas entre les casseroles, la réserve de gaz et les jerrycans.
    Quand j’étais petit, ça ne fait pas si longtemps Paul 🙁 les gens qui tiraient des caravanes utilisaient des rétroviseurs qu’ils coinçaient dans les ailes avant. Va voir ça maintenant …
    Et puis ,tiens : sur les attelages utiles pour les seuls créneaux, on met de temps en temps un porte vélo qui masquent totalement la plaque d’immat.
    Je dis : c’est pas bien et si je continue, je vais virer vieux con (pas vieux Paul !) et écrire à Télé 7 jours.
    Alors j’arrête. Bonnes vacances Miss 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.