Actualité Coup de gueule

Radars double sens : la drôle d’équation du gouvernement

panneau radar
Raphaelle
Rédigé par Raphaelle

L’équation posée est donc : hausse de la mortalité sur les routes = bonne excuse pour l’augmentation des contrôles de vitesse par radar. Bon si les chiffres avaient baissé ils auraient trouvé une autre excuse pour l’annonce des nouveaux radars, je ne m’inquiète pas leur créativité est sans limite.

C’était donc l’info de ces derniers jours, certains radars fixes du réseau secondaire sont remplacés par des radars flashant les deux sens de circulation. Cela évite d’avoir à positionner un radar de chaque côté de la route, comme j’en ai un exemple pas très loin de chez moi. Il y a cependant quelques critères limitant l’installation de ce nouveau type de radars, notamment une route à double sens mais sans séparation (glissière ou même zone avec marquage au sol type zébra), une bonne petite route quoi …

Le radar peut donc vous flasher la plaque avant ou arrière en fonction de votre sens de circulation, il peut même flasher les crétins qui ont la bonne idée de doubler juste à l’emplacement du radar, mais pour eux c’est bien fait, parce qu’il faut vraiment être con pour doubler dans une zone où il y a un radar fixe (peu importe le sens) sur une route double sens.

Bref ce que je cherche à comprendre c’est comment la hausse de la mortalité peut justifier ce genre de mesures sans que les services com’ du gouvernement se disent “merde c’est trop gros là, ils vont se rendre compte qu’on se fout d’eux là non?”. Pour rappel, les causes de mortalités routières sont très nombreuses, elles sont aussi souvent le cumul de plusieurs facteurs mais on attribue au “qui mieux mieux” les accidents en fonction de la cause qui semble principale (et la vitesse est la cible facile). N’oublions pas que la somnolence (endormissement) tue autant si ce n’est plus que la vitesse, ou que l’alcool, que les deux roues sont des victimes comptabilisées dans le total mais sans que l’état dise “défaut de clignotant d’un automobiliste” ou “oublie de vérification d’un rétro avant changement de direction” dans les causes de mortalité des usagers de la route !

Bref cela serait bien qu’ils arrêtent de nous prendre pour des buses en disant qu’un radar qui flashe deux voies de circulation fera baisser la mortalité plus qu’un radar qui ne flashe qu’un sens… les automobilistes et motards sont loin d’être stupides on sait très bien que ce n’est qu’une manne financière dont l’état ne peut plus se passer … et que même la Suisse (pas mal dans le genre en matière de radars) doit commencer à rire en se disant qu’on est vraiment très créatif en la matière…

Je sors ma boule de voyante… je vois dans ma boule de cristal que les chiffres de la mortalité n’auront pas baissé après l’hiver prochain et que la rentabilité de ces nouveaux radars (qui vont se multiplier exponentiellement dans les prochains temps) va par contre avoir fait un bon x2 ou x3 grâce à l’inattention collective des automobilistes blasés de payer pour tout et rien …

p.s : oui c’était un billet d’humeur plus qu’un message informatif et en plus je suis très vulgaire dedans … désolé mais ça fait du bien !

A propos de l'auteur

Raphaelle

Raphaelle

Avoir des chromosomes XX n'empêche pas d'apprécier les voitures et les belles mécaniques, bien au contraire. Je pense même que cela permet d'apporter un regard différent sur le secteur automobile, sans pour autant devoir se limiter à commenter la palette des couleurs des citadines.

J'ai grandi baignée dans l'univers automobile, je me suis fait plaisir avec des sportives raisonnables, j'ai passé des heures voire des week-ends au sein de clubs automobiles. Depuis maintenant plus de 7 ans, j'édite seule le site Miss280ch. Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois, mais toujours avec humour et honnêteté.

Basée en Alsace, je profite de l'Autobahn illimité pour taquiner les VMax des voitures ou des Vosges pour tester les châssis ... ce terrain de jeu est parfait.

2 commentaires

  • A propos des radars “double-sens”, voilà une histoire qui a de quoi faire réfléchir et pourrait faire l’objet d’un coup de gueule :

    http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2016/06/14/le-kangoo-supersonique-de-guy-flashe-a-229-km-h-sur-la-nationale-520_11957584.html

    Un habitant de Saint-Laurent-sur-Gorre (Haute-Vienne) a été convoqué par les gendarmes après avoir été flashé par un radar double-sens à 229 km/h au lieu de 90 sur la RN520 à Chaptelat, près de Limoges, à bord de son Kangoo (Vmax officielle : 160 km/h).

    Déclaration de la victime : « Il n’y a qu’une explication : le radar a complètement déconné. Les gendarmes le pensent aussi. Du coup, il n’y a pas eu de poursuites contre moi et on ne m’a pas retiré mon permis ! Finalement, cette vitesse excessive m’a sauvée, sinon j’aurais pu avoir des problèmes. »

    Maintenant, une question : et si cet automobiliste avait été au volant d’une voiture donnée pour plus de 229 km/h en vitesse de pointe (au hasard, une BMW ou une Nissan 350Z …), que se serait-il passé ?

    Vous avez sans doute comme moi la réponse … Il l’aurait eu, pardon pour l’expression, “bien profond”.

    • Il n’y a pas que les radars double sens qui peuvent réserver ce genre de surprises (pas mal de polémiques sur des radars “fou”), mais en effet si c’était arrivé au hasard à un Ziste c’est clair que la finalité de l’histoire aurait moins été un “happy end”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.